Les salariés passent plus d’une heure par jour à surfer sur des sites non professionnels

Régulations
télétravail

L’utilisation d’Internet au travail pour des raisons non professionnelles s’accroît et dépasse maintenant l’heure quotidienne. Facebook et YouTube restent les stars au bureau.

L’étude Olfeo sur la réalité de l’utilisation d’Internet au bureau en 2013 (accessible ici) fait apparaître plusieurs éléments intéressants. Le plus important est sans conteste la chute de productivité liée au temps passé à consulter des sites web pour des raisons non professionnelles.

Il est passé de 57 minutes par jour en 2012 à 63 minutes par jour en 2013. Olfeo estime ainsi que cela ramène une semaine de 35 heures de travail à seulement 29h45 de travail effectif, soit une chute de productivité d’environ 14 %. Une tendance qui tend à se renforcer au fil des années.

Il est à noter cependant que les salariés d’une entreprise passent également en moyenne 45 minutes par jour sur Internet pour des raisons professionnelles.

Les loisirs passent avant l’information

L’argument de l’intérêt d’Internet pour s’informer ne tient malheureusement pas. Ainsi, Olfeo donne un classement des sites les plus visités, qui ne laisse que peu de place à la culture et au savoir :

  1. Facebook
  2. YouTube
  3. Wikipedia
  4. Le Bon Coin
  5. Yahoo Actualités

Les actualités ne sont que la cinquième catégorie de sites visités, avec 11 % du temps de surf comptabilisé. Les réseaux sociaux, les divertissements et le commerce en ligne restent privilégiés, loin devant les sites d’information. Seul Wikipedia arrive à sauver la mise.

Crédit photo : © David Gilder – Shutterstock


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Les œufs de Pâques des logiciels


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur