Microsoft acquiert GreenButton, spécialiste du Cloud haute performance

Cloud

Microsoft a acquis GreenButton qui propose un service de calcul haute performance dans le Cloud. Son service sera intégré à la plateforme Azure.

Microsoft a choisi la voie du blog pour annoncer le rachat de la société néo-zélandaise GreenButton. Cette dernière propose un service baptisé cloudFabric, fédérant plusieurs services Cloud autour du calcul haute performance. CloudFabric ne nécessite pas de réencodage.  Et s’adresse à des métiers et des activités particulièrement gourmandes en ressources de calcul, comme les sciences (génomique, étude spatiale), l’ingénierie, les médias, la finance (banques et assurances avec la prévention des risques), etc. Parmi les clients de GreenButton, on trouve notamment le studio d’animation Pixar qui a créé RenderMan On Demand avec cloudFabric et la solution Mental Ray de Nvidia. Render Man On Demand est une plateforme Cloud pour le rendu 3D mettant à disposition des milliers de cœurs pour le traitement.

Une intégration totale à Azure

GreenButton et Microsoft ne sont pas des inconnues. La firme néo-zélandaise créée en 2006, et qui s’appelait InteGrid à l’époque selon TechCrunch, a signé un accord en 2011 avec l’éditeur de Redmond pour promouvoir sa technologie sur Azure. La solution de GreenButton fonctionne avec d’autres plateformes de Cloud comme OpenStack, VMware, AWS ou les services Cloud de HP par exemple. Via le rachat, cette solution sera définitivement intégrée à Azure. « En conséquence, le service GreenButton n’acceptera plus de nouveaux clients », explique Mike Neil responsable Windows Azure chez Microsoft dans son billet de blog. Il ajoute « qu’un nouveau service sera lancé dans Azure plus tard cette année ». Par contre, il ne dit pas si les plateformes Cloud concurrentes à Azure seront encore prises en charge.

Le Cloud HPC en pleine croissance

Avec cette acquisition, Microsoft étoffe son portefeuille Cloud en intégrant un service à valeur ajoutée. Un moyen de se différencier à l’heure où la bataille des prix fait rage sur le Cloud public entre Google, AWS et Microsoft. Les fonctions HPC ont commencé à se développer autour du IaaS comme le montrent les instances HPC chez AWS. Ce secteur est en pleine évolution selon une étude IDC estimant que l’utilisation du Cloud pour les charges de travail HPC est passée de 13,8% en 2011 à 23,5% en 2013.

A lire aussi :


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur