Monitoring et télétravail : les entreprises investissent plus

Logiciels

En France, l’investissement des entreprises dans les logiciels de surveillance des employés augmente avec la massification du télétravail.

GetApp, comparateur de logiciels métiers, a livré les résultats d’une enquête sur l’appétence et les intentions d’investissement d’entreprises françaises de taille moyenne dans les logiciels de surveillance des employés à l’ère du travail à distance massif.

Si 22% des organisations ont limité les frais, la grande majorité a révisé à la hausse les budgets qui sont consacrés aux technologies de monitoring des travailleurs.

Ainsi, 29% des répondants disent avoir augmenté jusqu’à 50% l’enveloppe dédiée à ces solutions depuis le début de la crise sanitaire (Covid-19). 32% ont signalé une hausse de 50% à 100%. Et 17% ont indiqué être allés au-delà des 100% d’augmentation.

Quels montants sont investis, dans la pratique ?

48% des managers interrogés disent consacrer jusqu’à 100 euros par mois à ce contrôle (pour l’ensemble des utilisateurs/employés concernés). 28% de 101 à 200 euros, 12% de 201 à plus de 251 euros. En revanche, 13% ont opté pour une application gratuite.

Les employeurs disent utiliser ces outils avant tout pour contrôler l’activité des employés sur ordinateur (option citée par 67% du panel). Le suivi de présence (34%), ceux de l’espace de travail (25%) et des conversations audio (18%) arrivent ensuite.

Contrôle et défiance

84% des managers considèrent que la surveillance des équipes est une mesure « plutôt positive », voire « très positive » pour leur entreprise, notamment pour optimiser le temps de travail et la répartition des tâches. 13% ne se prononcent pas.

Du côté des employés, la défiance l’emporte. Certes, 26% estiment l’approche plutôt positive, mais 38% jugent le procédé « plutôt négatif », voire « très négatif ».

Qu’en est il de la productivité ?

86% des télétravailleurs qui pensent ne pas être surveillés se déclarent « aussi productifs » ou « plus productifs » à distance qu’au bureau. Ce taux atteint 92% chez les télétravailleurs qui savent faire l’objet d’un suivi par le biais d’un outil de monitoring.

Dans ce contexte, 73% des entreprises concernées prévoient de poursuivre leurs investissements dans les employee monitoring softwares en 2021 et au-delà.

*1418 professionnels, travailleurs à temps plein ou partiel, dont 269 managers et dirigeants, ont été interrogés en France, du 13 au 17 novembre 2020. source : GetApp Employee Monitoring Survey 2020.

(crédit photo © Shutterstock)

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT