Un moteur de recherche indexe 850 milliards de data collectées par la NSA

RégulationsSécurité

ICReach est un moteur de recherche ‘à la Google Search’ permettant de naviguer parmi les informations collectées par la NSA. De nombreuses institutions auraient accès à ce moteur.

The Intercept nous apprend aujourd’hui que la NSA a mis en place son propre moteur de recherche, ICReach, lequel référencerait certaines des données collectées par l’agence. Un moteur dont le mode de fonctionnement se rapprocherait du portail proposé par Google.

Plus de 850 milliards d’enregistrements seraient référencés par ICReach : informations sur les appels téléphoniques, les courriers électroniques, les fax, la géolocalisation des téléphones mobiles ou encore les discussions opérées sur Internet.

Un guichet ouvert à (presque) tout le monde

ICReach est bien évidemment utilisé par la NSA, mais également par le GCHQ britannique. Des passerelles vers d’autres services secrets étrangers étaient également évoquées dès 2007 : le DSD (Australie), le GCSB (Nouvelle-Zélande) et le CSE (Canada). Certaines administrations américaines sont également citées : le FBI (Federal Bureau of Investigation), la DEA (Drug Enforcement Administration) et la DIA (Defense Intelligence Agency).

Le document datant de 2007, il est fort probable que ces acteurs aient depuis maintenant plusieurs années accès aux données d’ICReach, chacun utilisant ses propres outils. Ainsi, les administrations américaines se connectent à Proton, un service de renseignement fourni par la CIA, lequel dispose d’une passerelle vers la base de données utilisée par ICReach.

ICReach reste pour sa part réservé aux organismes d’espionnage. Un mémo de 2010 précise toutefois que plus de 1000 analystes en provenance de 23 agences gouvernementales américaines y ont eu accès.

Sur le même thème

Espionnage : Microsoft nie intégrer une porte dérobée dans ses OS
La loi anti-NSA ‘USA Freedom Act’ adoptée avec une large majorité
La NSA et le GCHQ aident à renforcer la sécurité de Tor

Crédit photo : © Gajus – Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur