Opera blinde sa sécurité avec le VPN de SurfEasy

MobilitéNavigateursOSOS mobilesPCPolitique de sécuritéPoste de travailRéseauxSécurité

Opera a annoncé l’acquisition de SurfEasy qui fournit une solution de réseau privé virtuel (VPN) pour sécuriser la navigation sur Internet.

A l’heure où les géants de l’Internet affichent leur volonté de basculer au tout chiffrement pour rassurer leurs clients et éviter toute surveillance de masse, Opera vient de faire une acquisition qui va dans ce sens. L’heureux élu s’appelle SurfEasy, une start-up fondée en 2011 à Toronto au Canada. Cette société a développé une solution de VPN (virtual private network) pour sécuriser les communications et la navigation des utilisateurs. Elle propose des services freemium pour différentes plateformes Windows, Mac, Android, iPhone et iPad.

Il s’agit de la première acquisition pour Opera dans le domaine de la sécurité. Lars Boilesen, CEO du groupe norvégien, justifie ce rachat en expliquant que « de plus en plus d’internautes ont commencé à se poser des questions s’ls peuvent avoir confiance dans Internet et de chercher des solutions de sécurité pour leurs ordinateurs et leurs téléphones ».

Une intégration à préparer

Cette opération devrait logiquement aboutir à l’intégration des services de SurfEasy au navigateur Opera. Il reste à savoir comment cela se combinera avec d’autres fonctionnalités fournies par Opera comme Max pour la compression des données ou Coast pour les recommandations en termes de contenus. Aujourd’hui Opera préfère communiquer sur le rachat dont le montant n’a pas été dévoilé.

L’acquisition intervient dans un contexte favorable pour Opera. Les différentes révélations du lanceur d’alertes Edward Snowden ont inquiété les citoyens sur la surveillance de leurs navigations ou de leurs communications. L’arrivée d’un outil supplémentaire de sécurité comme le VPN au sein d’un navigateur est une bonne opportunité. Surtout sur des marchés non américains où Opera est en forte croissance.

A lire aussi :

L’ex-patron d’Opera lance Vivaldi, un navigateur web pour gros surfeurs

Le navigateur web Opera 26 facilite le partage de signets

 Crédit Photo : Kentoh-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur