Pas de DRM dans le casque du dernier iPod Shuffle

Régulations

Contrairement à la rumeur, le dernier iPod Shuffle accepte bien tous les casques adaptés à la taille du connecteur du baladeur

La toute dernière génération de l’iPod Shuffle à peine sortie, une rumeur n’a pas tardé à s’emparer de la blogosphère américaine : le casque du baladeur à la pomme contiendrait une puce incluant un DRM, un verrou technique qui limiterait l’utilisation d’un matériel ou d’un logiciel à une marque donnée. Il s’avère que la rumeur est infondée.

Ces potins ont été alimentés par la découverte singulière effectuée par certains blogueurs, avides de disséquer leur nouvelle acquisition. Leur découverte – la présence d’une puce dans le casque- n’a pas tardé à se propager. Et pour cause. Le dernier modèle d’iPod Shuffle, d’une taille très réduite, ne dispose pas de boutons. Ces derniers sont en revanche disponibles sur le casque fourni à l’achat. L’existance de cette puce a donc poussé certains à croire en la présence d’un DRM, destiné à interdire certaines marques d’écouteurs en cryptant les fichiers.

Le fabricant a très vite démenti. Selon une information du blogue spécialisé Boing Boing Gadgets, Apple a précisé que le casque proposé avec l’iPod Shuffle contenait bien une puce. Le fabricant a toutefois souligné que le composant était dénué de mesures de cryptage des fichiers musicaux ou d’authentification.

Le site Wired, encore plus sibyllin, confirme quant à lui que l’iPod Shuffle peut accueillir toutes les marques de casques adaptés au branchement du baladeur.

Mais cette puce doit néanmoins permettre à Apple de contrôler les périphériques qui seront proposés avec son baladeur. Il s’agit de “veiller à ce que des casques tiers fonctionnent correctement avec la troisième génération d’iPod Shuffle”. Moyennant finance, les constructeurs souhaitant développer des casques pour iPod Shuffle, devront se tourner vers Apple qui leur fournira les caractéristiques de la puce à intégrer dans leurs écouteurs. Les fabricants peuvent également placer sur leur emballage la mention ‘fonctionne avec iPod Shuffle’. Un logo qui permettra bien entendu à Apple d’engranger de jolies royalties.

Si Apple a balayé d’un revers de main ces bruits de couloirs, d’autres restent vivaces. La présence (ou l’absence) d’ un futurnetbook dans sa gamme de PC portables n’a toujours pas été démentie. Ni confirmée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur