Pure Storage lève 150 millions de dollars pour jouer dans la cour des grands

CloudStockage

Les investisseurs donnent au champion du stockage tout flash à bas prix les moyens de ses ambitions…

Lors de notre visite en juin dernier, sur la Silicon Valley (lire « Silicon Valley : retour chez Pure Storage, stockage flash économique »), Scott Dietzen, le CEO de Pure Storage, nous avait fait part de ses ambitions : réduire l’investissement de ses clients dans ses solutions tout flash à 5 dollars le To utilisable ; devenir le ‘persistent store‘ ; mais également étendre ses activités vers l’Europe et l’Asie.

Un cinquième tour de table

Deux mois après cette rencontre, Pure Storage vient d’annoncer une nouvelle levée de fonds Series E, 150 millions de dollars – la plus forte levée auprès de fonds privés de l’histoire du stockage de données -, ce qui porte à 245 millions de dollars l’ensemble des fonds levés depuis sa création, il y a 4 ans.

Ce nouveau et cinquième tour de table a été mené par T. Rowe Price et Tiger Global Management, tandis que les investisseurs historiques, Greylock Partners, Index Ventures, Redpoint Ventures, Samsung Ventures et Sutter Hill Ventures ont remis au pot.

L’objectif de Pure Storage est ambitieux : la start-up entend jouer dans la cour des grands, aux côtés des géants EMC, NetApp, Hitachi, IBM, qui disposent d’offres de stockage tout flash, et surtout en opposition avec Violin Memory, qui vient de lancer son IPO.

Les moyens de la Pure ambition…

Scott Dietzen, CEO de Pure Storage
Scott Dietzen, CEO de Pure Storage

Pure Storage dispose pour lui d’un produit de qualité. Des appliances tout flash qui mêlent cartes flash et SSD avec une forte densité, qui devrait atteindre les 100 To dans les prochains mois. Un partenariat fort avec Samsung, qui figure parmi ses investisseurs, qui lui garantit un approvisionnement direct auprès d’un fabricant de premier plan. Et un OS (environnement système d’exploitation) performant qui intègre nombre de fonctionnalités que l’on ne trouve pas en standard chez ses concurrents (déduplication, cryptage, etc.) et qui participent à l’efficacité de sa solution. Et surtout une politique de tarification agressive qui s’appuie sur le choix de technologies d’entrée de gamme optimisées.

Face à ses concurrents qui pour la plupart se lancent dans la course aux solutions de stockage en flash intégral, Pure Storage dispose également d’un avantage certain : il a été le premier à se lancer sur ce marché, il y a 4 ans, ce qui lui donne une avance qui se concrétise par la version 3 à la fois de son matériel et de son environnement logiciel.

L’IPO en point de mire

Cette nouvelle levée de fonds s’annonce également en prélude d’une prochaine IPO. La start-up a d’ailleurs clairement indiqué qu’elle sera la prochaine étape.

C’est pourquoi les 150 millions de dollars seront en priorité consacrés à l’expansion des activités de Pure Storage en Asie et en Europe, ainsi qu’à la R&D.

Scott Dietzen observera également avec attention le comportement des marchés boursiers lors de l’introduction de Violin Memory. Car Pure Storage est autrement plus ambitieux, et ses investisseurs seront certainement plus gourmands. Le CEO a indiqué que Pure se positionne désormais « à la tête de a transition des disques mécaniques vers la mémoire flash dans le datacenter ». Rien de moins que cela !

Image d’en-tête © MasterGraph – shutterstock


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur