Résultats 2011 : l’avenir mitigé de HTC

MobilitéRégulationsSmartphones

Malgré une année 2011 en hausse de 67%, HTC termine l’année sur une baisse. Et annonce des prévisions inférieures aux attentes pour le premier trimestre 2012.

HTC a fini l’année mollement. Au quatrième trimestre 2011, le constructeur taïwanais affiche un chiffre d’affaires de 3,43 milliards de dollars (101,42 milliards de dollars taïwanais ou 2,6 milliards d’euros). En baisse de 2,5 %. Pour un profit de 370 millions de dollars, environ, soit une chute de 26 % par rapport au même trimestre 2010. La première depuis deux ans. À noter également que, pour la première fois, l’entreprise n’a pas communiqué sur ses résultats en volumes, ni même annoncé de prévisions en la matière.

Une baisse structurelle prévue, rappelle HTC, conséquence de la phase de transition de production dans laquelle est entré le constructeur en 2011. « Bien que les performances à court terme peuvent ne pas atteindre les résultats attendus, nous avons acquis davantage d’expérience et d’avancement dans les domaines de la gestion de la marque et dans l’innovation des produits, justifie Peter Chou, directeur général de HTC. Ces atouts fondamentaux et les bases que nous avons posées nous mèneront en 2012 avec un objectif et une détermination renouvelés. »

Une chute de 52 % en janvier

Mais dans un premier temps, HTC risque de décevoir les investisseurs. Au premier trimestre 2012, le Taïwanais prévoit un résultat compris entre 2,2 et 2,36 milliards de dollars. Les professionnels de la finance en espéraient 2,86 milliards selon Bloomberg. Un raté que HTC explique par la concurrence que lui livre Samsung et l’iPhone et le démarrage décevant du marché du LTE (4G). Pour le seul mois de janvier, HTC enregistre un chiffre d’affaires de 562 millions de dollars (16,65 milliards de dollars taïwanais), en baisse de 52,6 % par rapport à janvier 2010 (1,18 milliard de dollars ou 35,02 milliards de dollars taïwanais). À ce rythme, l’entreprise risque de rester loin de ses propres objectifs.

Sur l’ensemble de l’année 2011, l’entreprise s’en sort mieux. Avec 15,76 milliards de dollars, HTC affiche une hausse annuelle de 67 % de son chiffre d’affaires pour un bénéfice de 2,1 milliards de dollars. Soit une marge opérationnelle de 14,77 %. Une marge que le fabricant espère retrouver (entre 14,86 % et 15,81 % précisément) dès le troisième trimestre 2012. Notamment en renforçant ses partenariats avec les opérateurs pour accélérer la mise sur le marché de ses produits.

HTC devra néanmoins se distinguer de la concurrence. Laquelle s’intensifie avec l’arrivée des Windows Phone Lumia de Nokia sur le marché américain. Le constructeur asiatique devrait profiter du Mobile World Congress de Barcelone à la fin du mois pour présenter « Ville », un nouveau smartphone Android construit autour d’un processeur quadricœur. Comme, probablement, ses principaux concurrents…

Crédit photo © OutStyle – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur