Résultats Microsoft: Windows en baisse de 4%

Cloud

Malgré des résultats en hausse globale, la division Windows accuse une baisse, probablement due à la concurrence des tablettes. D’ailleurs, le résultat net est une nouvelle fois inférieur à celui d’Apple.

Le chiffre d’affaires de Microsoft au troisième trimestre fiscal (clos le 31 mars) s’élève à 16,43 milliards de dollars. En hausse annuelle de 13 %. Pour un bénéfice net de 5,23 milliards (et 0,61 dollars par action) en hausse de 31 %.

La division Entreprise se porte bien avec des résultats en hausse de 21 % (5,25 milliards de dollars de revenus) grâce aux ventes exceptionnelles d’Office 2010. L’intégration avec les applications SharePoint, Lync (ex Communicator), Exchange et Dynamics CRM dynamisant le département des offres professionnelles de Redmond.

En hausse de 11 % à 4,1 milliards, la branche serveur se distingue également grâce au bon accueil des versions R2 de Windows Server 2008 et SQL Server 2008 et System Center portés par la multiplication des environnements cloud pour l’entreprise.

S’ils bénéficient d’une croissance significative de 14 % à 648 millions de dollars (dont 13,9 % rien que pour Bing US), les résultats des services en lignes peuvent décevoir en regard des lancements relativement récents de l’offre bureautique Office Web Apps et Office 360.

Mais que penser des résultats Windows qui baissent de 4,4 % à 4,45 milliards de dollars alors que la version 7 du système d’exploitation constitue le meilleur lancement Windows de tous les temps (Microsoft a récemment annoncé avoir vendu 350 millions de licences en 18 mois, lire l’information de notre confère ITespresso.fr sur le sujet)? Paradoxal. La faute à la baisse de 8 % des ventes de PC résidentiels (notamment les laptop d’entrée de gamme en chute de 40 %) victimes de la concurrence des tablettes, particulièrement de l’iPad d’Apple et à peine compensée par la progression de 9 % des ventes de PC aux entreprises. Non détaillés, il est probable que les résultats de Windows Phone ne soient pas favorables à la division.

En revanche, la division loisirs explose de 60 % en hausse portée par les bonnes ventes du pack Kinect for Xbox 360 essentiellement. Les résultats de l’offre divertissement de Redmond frôle les 2 milliards de dollars de revenus (1,94 milliard).

Si Microsoft affiche de bons résultats dans l’ensemble, ses bénéfices tombent sous ceux d’Apple qui a présenté un résultat net de près de 6 milliards de dollars et un chiffre d’affaires également supérieur de 24,7 milliards (contre 5,2 milliards et 16,43 milliards respectivement pour Microsoft). Rappelons qu’il y a un an, la valeur boursière de Cupertino prenait le pas sur celle de Redmond (ce qui n’était pas arrivé depuis 1991)… Tout un symbole qui risque de perdurer.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur