Samsung va déployer le WiMAX Mobile au Japon

Réseaux

Le géant sud-coréen a annoncé aujourd’hui qu’il fournira UQ Communications en équipements WiMAX

UQ Communications, fournisseur de services Mobile WiMAX basé au Japon, est une société consortium dirigée par six sociétés indépendantes japonaises, dont KDDI – second opérateur mobile au Japon – Kyocera et Intel Capital. Elle a obtenu en décembre dernier du Ministère des Affaires Intérieures et des Communications Japonais une licence pour la commercialisation d’un service Mobile WiMAX.

Selon UQ Communications, l’installation et les essais préliminaires du service débuteront à Tokyo et Yokohama en février 2009, la commercialisation d’un service Mobile WiMAX couvrant l’ensemble du pays étant prévue pour l’été 2009. On l’aura compris, il s’agira d’offrir ici une offre d’internet mobile à haut débit.

Samsung et KDDI, actionnaires majeurs d’UQ Communications, travaillent

ensemble depuis 2005 sur la production d’équipements de tests du Mobile

WiMAX. Samsung et KDDI ont également travaillé ensemble en 2002 pour fournir des équipements CDMA.

Rappelons que Samsung a développé sa solution maison de WiMAX mobile baptisée WiBro.

Geesung Choi, Président de l’activité Télécoms de Samsung Electronics, a

déclaré : “En tant que leader mondial des technologies Mobile WiMAX, Samsung se réjouit de pouvoir équiper le marché japonais en partenariat avec UQ Communications.” Il a ajouté : “Samsung continuera à renforcer son leadership sur la technologie Mobile WiMAX dans l’intérêt des consommateurs japonais mais aussi du monde entier. ”

Samsung a déjà rencontré un certain succès en déployant la technologie Mobile WiMAX à travers le monde. Le premier service Mobile WiMAX a été

commercialisé en Corée en juin 2006 mais dans ce cas, le succès semble mitigé puisque seulement 53.000 personnes s’y seraient abonnées.

La déception est venue des débits : Intel promettait au moins 70 Mb/s alors que dans la réalité, le débit descendant atteint 20 Mb/s et le montant 6 Mb/s (ce qui n’est pas si mal).

Samsung est également le fournisseur en équipements et appareils sélectionné par Sprint-Nextel pour un service commercial couvrant l’ensemble des États-Unis d’Amérique. Mais ce projet semble confronté à de nombreuses difficultés.

Reste que le WiMAX Mobile doit aujourd’hui affronter un concurrent de taille : le HSxPA (3G+) qui permet déjà des débits de 7,2 Mb/s en voie descendante et 1,4 Mb/s en voie montante.

A ce sujet, lire notre enquête : Haut débit mobile : HSxPA et WiMax vont-ils s’opposer ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur