Sprint et Samsung étendent le WiMax aux USA

Réseaux

Pour l’opérateur américain, le WiMax constitue la pierre angulaire de son
réseau haut débit mobile

Les Etats-Unis passent à la vitesse supérieure en matière de WiMax. Alors qu’en France, ce grand frère du Wi-Fi est avant-tout déployé dans les zones peu ou mal couvertes par l’ADSL, outre-Atlantique, cette technologie est surtout utilisée pour proposer du haut débit mobile dans les grandes villes. De l’UMTS en plus rapide…

Sur ce terrain, l’opérateur Sprint-Nextel semble à la pointe et annonce l’ouverture d’un nouveau réseau dans la région de New York, après Washigton, Philadelphie, Providence et Baltimore. Dans toutes ces villes, les équipements WiMax sont fournis par Samsung qui a développé sa solution maison baptisée WiBro. Cette solution est déjà déployée en Corée du Sud, patrie de Samsung.

Les ambitions de Sprint sont importantes : l’opérateur compte investir pas moins de 5 milliards de dollars dans le WiMax d’ici à 2010. Car pour le groupe (et pour Samsung), cette technologie constitue la quatrième génération de téléphonie mobile. Il faut dire que le WiMax permet des débits bien plus élevés que l’UMTS (3G à 380 kb/s) ou l’HSDPA (3G+ à 3 Mb/s maximum). Il permet également de se connecter à haut débit sans-fil alors que l’utilisateur est en mouvement.

Les deux partenaires espèrent séduire 100 millions d’utilisateurs d’ici la fin de 2008. Reste que les fabricants de PC et de smartphones devront se mettre au diapason…

En France, seul Free, qui dispose d’une licence WiMax nationale, a annoncé la mise en place d’un réseau haut débit mobile dans les grandes villes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur