SeaMicro installe 512 processeurs Atom dans un serveur haut de gamme

Réseaux

Le SM10000 de SeaMicro est un serveur 10U comprenant un nombre impressionnant de processeurs. 512 puces Intel Atom cadencées à 1,6 GHz sont ainsi présentes.

La startup SeaMicro vient de présenter son offre serveur, architecturée autour de processeurs Intel Atom. La compagnie estime que son SM10000 au format 10U est en mesure de remplacer 40 serveurs 1U.

Le SM10000 intègre 512 processeurs Intel Atom Z530 cadencés à 1,6 GHz, épaulés chacun par 1 Go ou 2 Go de mémoire vive. Ils sont interconnectés par un bus pouvant assurer un débit de 1,28 térabit par seconde. 64 disques durs (ou SSD) au format 2,5 pouces pourront prendre place au sein du SM10000. Enfin, la connectique réseau comprendra un maximum de 64 ports Ethernet Gigabit ou de 16 ports à 10 Gb/s. Ce serveur intègre un logiciel capable d’assurer la répartition de charge et l’administration de la machine.

Le tout consomme moins de 2 kWh. Quatre de ces serveurs pourront prendre place au sein d’une unique armoire, soit un total de 2048 processeurs. Le pari sera bien entendu d’assurer le refroidissement d’un tel ensemble, qui consommera la bagatelle de 8 kWh.

L’utilisation de processeurs à faible consommation au sein de serveurs ultradenses n’est pas une nouveauté. Dell propose ainsi de telles machines (à base de VIA Nano), adoptées par Online pour sa nouvelle offre Dedibox V3. L’Atom d’Intel est pour sa part très populaire dans le monde des NAS. Il intéresse également SGI et le département de l’énergie américain… qui a financé les recherches de SeaMicro. Enfin, l’architecture ARM est un outsider potentiel de toutes ces offres. Elle serait en cours de test chez ARM, Google et Microsoft.

seamicrosm10000.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur