Semiconducteurs : déception sur les résultats d’Hynix

Cloud

Le sud-coréen, deuxième fabricant mondial de puces mémoires DRAM, affiche un bénéfice net trimestriel inférieur aux attentes

Après un quatrième trimestre fiscal dans le rouge sur l’exercice précédant, affichant une perte de 881 milliards de wons (880 millions de dollars), le marché attendait d’Hynix un retour des profits, certes effectif, mais nettement supérieur aux 186 milliards de wons (185 millions $) annoncés !

Pourtant, le sud-coréen publie pour son quatrième trimestre fiscal une progression de son chiffre d’affaires de 15% à 1,340 milliards de wons (1,3 milliards $) ! Hynix doit faire face à un contexte tendu de guerre des prix, qui a entraîné selon Merrill Lynch une chute des prix des mémoires de 30% depuis janvier, beaucoup plus rapide que ne l’avaient estimé les analystes, qui tablaient sur une chute de cette ampleur, mais sur six mois ! Ainsi, le sud-coréen, deuxième fabricant mondial de puces mémoires DRAM, enregistre une chute de 65% de son bénéfice net d’un trimestre sur l’autre. Une situation qui se prolongera sur le trimestre en cours. Dans l’attente de la Justice américaine

Y a-t-il eu entente entre les principaux fabricants de mémoires en 2001 et 2002 ? La Justice américaine devra trancher à la suite des résultats de l’enquête qu’elle a diligentée.

Quatre fabricants sont dans le collimateur, comme par hasard le quatuor de tête du marché : Samsung Electronics, Hynix, Micron et l’allemand Infineon Technologies. Certains d’entre eux ont déjà été condamnés par l’Europe? comme Hynix ! Et tous anticipent les conclusions de l’enquête, et provisionnent les frais de procédure. 100 millions de dollars pour Samsung. Hynix n’a pas révélé le montant de sa provision, mais elle aurait pesé sur les profits du groupe au quatrième trimestre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur