Skype 3.8 pour Windows et version Java pour les mobiles

Réseaux

Déception pour la version mobile de Skype : elle fait l’impasse sur la voix sur IP, seule la messagerie continuant à utiliser Internet pour ses transferts

La version 3.8 de Skype est disponible pour Windows. Le moteur audio de ce logiciel de voix sur IP (VoIP) a été grandement amélioré, avec une réduction des bruits de fond, des décalages, des interruptions du signal et des coupures intempestives de la communication.

Petit cadeau complémentaire, vous pourrez dorénavant changer de périphérique (casque micro, combiné Skype, etc.) sans devoir modifier vos paramètres. Notez que cette mouture de Skype est également téléchargeable sous forme de fichier MSI, ce qui facilitera son déploiement au sein des entreprises.

Autre nouveauté d’importance, Skype peut maintenant fonctionner sur certains téléphones mobiles compatibles Java. La version bêta du logiciel est disponible à cette adresse. Aujourd’hui 47 téléphones de marque Nokia, Motorola, Samsung ou Sony Ericsson sont supportés. Ce nombre devrait passer à 78 dans un futur proche.

Impasse sur la voix sur IP

Actuellement, l’envoi d’appels ne peut se faire qu’au Brésil, au Danemark, en Estonie, en Finlande, en Pologne, au Royaume-Uni et en Suède. Que vous appeliez une ligne classique ou un contact Skype, la communication est ‘reroutée’ via un numéro de téléphone local ou national. De même, lorsqu’une personne vous appelle sur votre téléphone mobile pourvu de Skype, vous paierez une communication au tarif SkypeOut pour un appel vers un mobile.

Nous ne pouvons donc plus parler ici de voix sur IP. Dans la pratique, ce service ne demeure attractif que dans le cadre d’appels longue distance où les tarifs SkypeOut sont intéressants.

Messagerie : presque gratuit

L’envoi et la réception de messages fonctionne selon un mode différent. Le logiciel passe alors par Internet. La compagnie donne un exemple d’utilisation : une personne disposant de vingt contacts, restant en ligne pendant une heure et envoyant des messages pendant dix minutes consommera environ 1 Mo de bande passante. Cet usage est donc ‘indolore’ pour ceux qui disposent d’un abonnement Internet mobile.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur