Steve Jobs se défonce pour la tablette PC d'Apple

Régulations

Depuis son retour à Cupertino, Steve Jobs serait en train de peaufiner la finalisation de la tablette d’Apple. Pour l’heure, aucun détail ne filtre sur le produit.

Depuis son retour aux commandes d’Apple, en juin dernier, suite à une greffe du foie, Steve Jobs consacrerait toute son énergie au développement de la nouvelle tablette maison, rapporte le Wall Street Journal.

Le retour de Steve Jobs n’est pas forcément du goût de tous les employés de Cupertino. La réputation de tyran– ou de perfectionniste – du créateur de la firme n’est plus à faire. C’est notamment lui qui avait suivi de près la finalisation de l’iPhone en 2007, le produit d’Apple le plus vendu du moment (5,2 millions d’unités distribuées dans le monde rien qu’au deuxième trimestre 2009).

Il faut dire que la tablette est assez stratégique pour Apple. Depuis l’iPhone de première génération sorti en 2007, l’entreprise marquée du fer de l’innovation n’a pas sorti de nouveaux produits, se contentant d’évolution et de mises à jour, de ses MacBook comme de ses iPod et iPhone. L’arrivée d’un ordinateur au format tablette doté d’un écran tactile s’affiche donc comme un élément stratégique dans le développement de la firme.

D’autant plus stratégique que le marché de la Tablette PC n’a toujours pas convaincu bientôt une décennie après son lancement au début des années 2000. Selon IDC, les PC tablettes comptent pour 1,4 % environ des ventes d’ordinateurs. On peut donc imaginer que si Steve Jobs se lance sur ce marché c’est bien pour tenter de révolutionner l’intérêt pour ce type d’ordinateur au même titre que l’iPhone a initié la démocratisation de la navigation Internet mobile.

D’ailleurs, toujours selon le quotidien économique, Steve Jobs aurait déjà annulé à deux reprises le développement de son futur produit depuis le dépôt, en 2000, d’un brevet relatif à un appareil au format tablette. La première pour autonomie insuffisante de la batterie. La seconde pour manque de mémoire.

Pour autant, les détails de la future tablette (s’il s’agit bien d’une Tablet PC) ne filtrent pas. Impossible, par exemple, de savoir si elle sera animée par le traditionnel Mac OS X ou bien par l’OS de l’iPhone. Ni quand elle sera commercialisée même si les analystes tablent sur la fin de l’année ou début 2010.

Quant aux tarifs, ils évolueraient entre 399 dollars (le prix d’un iPod Touch haut de gamme) et 999 dollars (le moins cher des MacBook). Il est probable que ce dernier soit le plus crédible. En pleine vague d’arrivée massive des netbooks sur le marché en octobre 2008, Steve Jobs rappelait que « nous ne savons pas fabriquer un ordinateur à 500 dollars qui ne soit pas un morceau de ferraille. »Le bas de gamme n’est toujours pas à l’odre du jour chez Apple.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur