Tata Communications s’attaque aux marchés de la finance

Réseaux

Tata Communications lance un réseau mondial Ethernet multipoint dédié aux transactions financières en mettant en avant la faible latence de l’offre.

On le sait, en matière de transactions boursières, les courtiers et autres spéculateurs financiers sont toujours en quête de gain de temps. De l’ordre du dixième, voire du centième de seconde, et même de la milliseconde, par ordre de transaction. C’est pour répondre à cette exigence que Tata Communications a ouvert, le 13 juin, un nouveau réseau de communication à faible latence.

Le réseau en question connecte les grandes places financières de Londres, Hong Kong, Singapour, Tokyo, Chicago et New York (New Jersey). Il permettra aux utilisateurs d’effectuer des opérations à haute fréquence en quelques millisecondes, annonce l’opérateur d’origine indienne aux tentacules mondiales. Surtout, il permet aux acteurs de la finance et autres industries mondiales intéressées par les transactions commerciales rapides de s’adresser à un seul interlocuteur à l’échelle mondiale évitant ainsi de multiplier les fournisseurs nationaux de réseaux point-à-point. Et ce indépendamment des plates-formes et logiciels utilisés.

Technologie Ethernet PBB

Schéma de comparaison entre les réseaux point à point classiques et l'offre multipoint de Tata Communications

Les clients pourront en effet établir des liaisons multipoints directes de ville à ville et ne plus être soumis aux passages obligés par les points d’échange Internet comme jusqu’à présent. Tata Communications a retenu la technologie Ethernet dont le gigabit de bande passante et la compatibilité standard avec les équipements simplifient le déploiement tout en offrant la performance adéquate. Une solution multipoint qui permettrait d’économiser jusqu’à 35 % sur les coûts et exploitation de circuit par rapport à un réseau point à point MPLS, estime l’opérateur.

L’offre du jour s’appuie notamment sur le réseau Ethernet basé sur la norme 802.1ah Provider Backbone Bridging (PBB) déployée depuis novembre 2010 par Tata Communications sur 24 points du globe. Le fournisseur envisage d’ailleurs d’étendre son offre de réseau transactionnel à faible latence à d’autres villes dans le monde.

Un réseau mondial

Voilà qui devrait intéresser plus d’un trader. Ces derniers pourront courir toujours plus vite de place de marché en place de marché tout au long de la journée sur la planète finances, mais aussi les entreprises moins spécialisées, mais dont les activités nécessitent un réseau particulièrement véloce. Tata Communications devra néanmoins convaincre sur un marché déjà préempté, notamment par BT Global Banking qui revendique 33 % des places financières de la planète.

Mais les capacités de connectivité mondiale de l’opérateur indien, notamment à travers un backbone qui fait désormais le tour de la planète, lui offre un avantage stratégique. « La combinaison de sa présence mondiale forte, son portefeuille élargi de choix Ethernet, sa simplicité opérationnelle qui permet de conduire des réductions de coûts et un déploiement technologique PBB inégalé, rendent la nouvelle offre convaincante », juge Joel Stradling, analyste principal chez Current Analysis.

Crédit photo © Ktsdesign – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur