Tribune : des IT d’acier dans la ligne Superman

Régulations

Superman, 75 ans au compteur, mais une pêche d’enfer, et un modèle d’acier à suivre, dans la ligne des tendances IT.

Le Superman nouveau est servi… au cinéma. Avec Man of Steel, l’aventure recommence. Étonnant pour un personnage qui affiche vaillamment ses 75 ans. C’est en effet en juin 1939 qu’a été publiée la première aventure du Kryptonien, dans le magazine Action Comics.

Un personnage de bande dessinée improbable, et pourtant que tous envient : une force herculéenne, capable de voler, avec un regard de braise qui peut tout bruler… Comment un personnage indestructible peut-il continuer de séduire les foules ?

Nous vous proposons de passer en revue les raisons de ce succès, qui au final forment une allégorie du monde des IT !

Superman, moins icône qu’allégorie

Superman, c’est d’abord une image incontournable d’un modèle à l’origine américain ! D’une nation qui se veut indestructible, tout entière dressée derrière un homme à son image. Ou tout du moins à l’image de son industrie, qui à l’époque de sa création se voulait le nouveau rempart qui sortait le pays de la crise en donnant du travail à ‘presque’ tous ceux qui le souhaitaient.

À ce titre, l’allégorie avec le monde IT est proche, avec des acteurs de technologies qui s’affichent dominants, même si la réalité industrielle a bien changé. Rarement un personnage fictif n’aura été autant associé aux couleurs de l’Amérique. Mis à part, peut-être, le Capitaine America de l’écurie Marvel (concurrente de DC Comics dont la famille comprend Superman et Batman). Mais ce dernier, en taillant son costume directement dans le drapeau américain, a un peu triché !

Un nouveau Superman, plus ‘consumer’

Plus intéressante est l’image que porte aujourd’hui Superman dans son nouveau film. Il est effet difficile de faire un ‘reboot‘ (de réinventer l’origine) d’un personnage à l’image aussi forte ! C’est pourtant ce que semblent avoir réussi ses auteurs, Christopher Nolan (réalisateur des nouveaux Batman) en producteur, David S. Goyer en scénariste, Zack Snyder en réalisateur (qui collabore également étroitement avec son épouse, Deborah Snyder, coproductrice).

Ce concentré d’Hollywood, fortement teinté de couleurs européennes (les frères Nolan sont britanniques), aura a minima deux exploits a son actif : rajeunir l’image d’une icône vieille de 75 ans ; et lui creuser une place dans la modernité, transposant les nouvelles aventures de l’homme d’acier à notre époque.

Rien moins que d’indestructible à humain…

D’ailleurs, le titre original de ce film, Man of Steel, n’est rien moins qu’emblématique de cette renaissance. Exit Superman, bienvenu l’Homme… certes d’acier, mais humain dans l’âme.

Ce retour à l’humanité, n’est-ce pas ce que recherchent les entreprises IT, tout du moins dans l’image qu’elles souhaitent communiquer ? Un mouvement, ou plutôt une lame de fond qui prend pour forme, au choix, l’interface UI, la consumérisation, le BYOD, l’automatisation, etc. Plus humain, le nouveau Superman ne fait finalement guère plus que se rapprocher de son client. Suivant ainsi la voie tracée par nos entreprises… À moins que ce ne soit le contraire !

Superman logoL’homme derrière le logo

Pour autant, même quand on s’appelle Superman, les lois du marché demeurent. Ainsi, si le personnage a perdu le rouge de sa culotte et de ses bottes – il ne faut pas trop exagérer, tout de même, la modernisation se marie mal avec la ringardise d’une mode qui date de l’avant-guerre ce qui suppose de faire quelques concessions vers la modernité ! – il a conservé son logo. Qui figure au Top5 des logos les plus reconnus dans le monde.

La modernisation a cependant ses limites. Certes, mais les auteurs ont su en jouer, comme le font régulièrement nos entreprises IT. En effet, si le logo reste, son message évolue. Là encore, exit le ‘S’ de Superman, le logo qui orne son costume, ainsi que tout ce qui dans son environnement personnel fait référence à sa planète d’origine, Krypton, fait désormais référence aux valeurs de sa famille et de ses origines. Un symbole d’espoir qui rattache le héros à ses origines extraterrestres.

Superman au rythme des technologies

Nous pourrions pousser plus loin l’allégorie, évoquer le funeste aboutissement de la technologie kryptonienne (l’histoire de Superman débute avec la destruction de sa planète d’origine), passer également en revue l’usage des technologies par les ennemis de Superman. Ou plus simplement rappeler que sans technologies IT il ne serait pas possible, aujourd’hui, de réaliser un tel film. Sauf à conserver un Superman ringard qui affiche ses 75 ans !

Nous nous contenterons de retenir l’évolution d’une icône au fait des tendances IT les plus profondes, celles qui les rapprochent de l’homme – le secondent, voire le remplacent… – et des utilisateurs. En un mot, des clients.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur