Un député allemand, ex-Stasi, fait bloquer Wikipedia et se rétracte

Régulations

Le député n’a pas apprécié certaines supputations au delà de son passé d’agent de la Stasi de l’ex-Allemagne de l’Est

Wikipedia, l’encyclopédie en ligne collaborative, est au centre d’une vive polémique outre-Rhin. Un député, s’estimant calomnié par l’encyclopédie, a obtenu de la Justice, la fermeture du site pendant 72 heures. Jusqu’à ce qu’il fasse machine arrière et retire sa plainte en s’excusant…

Il faut dire que ce parlementaire, Lutz Heilmann, membre de l’actuel parti d’extrème gauche ‘Die Linke’, a été un agent de la défunte police politique de l’Allemagne de l’Est. Il a peu apprécié certaines révélations le concernant publiées dans Wikipedia Allemagne, évoquant non seulement son passé dans la Stasi, de 1985 à 1990, mais aussi certaines accusations de menaces qu’il aurait proféré contre un ancien confrère compagnon, ou encore le fait qu’il airait menti sur son cursus universitaire et qu’il aurait travaillé dans la pornographie…

En 2005, Lutz Heilmann qui briguait alors un siège de député, avait déjà été mis en cause pour avoir tenté de dissimuler sa qualité d’ancien membre de la Stasi.

Or, vu le tollé qu’a suscité ce blocage de Wikipedia, le parlementaire, après avoir obtenu une modification des informations parues, a finalement retiré sa plainte. Et le site encyclopédique a pu redémarrer.

En Allemagne, l’histoire de Wikipedia ne se réduit pas à de tels rebondissements judiciaires. Le pays de Goethe pourrait bientôt être l’un des premiers au monde à publier une version papier de l’emblématique encyclopédie en ligne. Dans cette affaire, elle n’aura pas perdu au change, car durant le seul week-end écoulé, elle a récolté 32.000 euros de dons de la part de lecteurs voulant ainsi marqué leur soutien.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur