Un nouveau moteur JavaScript pour le WebKit

Régulations

Le WebKit reprend la tête dans la course aux performances avec son nouveau module JavaScript

1,6 fois plus rapide que la version précédente, c’est le score sans appel que le test SunSpider révèle lorsque nous comparons l’ancien interpréteur JavaScript du WebKit avec la nouvelle version (du nom de SquirrelFish), encore en cours de développement.

Si la mouture 3.1 du WebKit talonnait de près Firefox 3, l’intégration de SquirrelFish permettra de dépasser le navigateur de la fondation Mozilla avec une confortable avance (nous estimons que le moteur JavaScript du WebKit sera environ environ 25% plus rapide).

Rappelons que le WebKit est utilisé entre autres par Apple (pour Safari), Adobe (dans Dreamweaver CS4 et AIR) et Nokia (dans ses Tablet PC). Cet ensemble comprend un moteur de rendu des pages HTML et un interpréteur JavaScript. Il supporte également les greffons conçus pour Netscape/Mozilla.

L’intégration d’un moteur JavaScript performant servira donc l’ensemble de ces produits, en particulier lors de l’exécution de services web ou l’accès à des sites web 2.0, où JavaScript est largement utilisé, étant un pilier de la technologie Ajax (Asynchronous JavaScript and XML).

L’équipe de développement du WebKit signale que le travail effectué sur SquirrelFish n’est pas encore achevé. De nombreuses optimisations sont en cours d’intégration. Le prochain moteur JavaScript du WebKit pourrait donc prendre un avantage encore plus net sur la concurrence.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur