Windows 10 : la preview technique épie vos paroles et vos actes

DSIPolitique de sécuritéSécurité

Télécharger la version de test de Windows 10 oui, mais à quel prix ? La collecte de données pratiquée dans le cadre du programme Windows Insider de Microsoft fait débat.

Pour livrer leurs commentaires et accéder à la version de test de Windows 10, nouvelle mouture du système d’exploitation de Microsoft, les utilisateurs « experts » de l’OS doivent s’inscrire au programme Windows Insider. L’étendue de la collecte de données pratiquée dans ce cadre fait polémique, mais l’éditeur de logiciels se défend d’abuser.

Une surveillance en temps réel ?

Dans la déclaration de confidentialité de Windows Technical Preview , il est indiqué : « Microsoft collecte des informations personnelles, des informations sur vos appareils, applications et réseaux, ainsi que des informations sur leur utilisation. Parmi les données que nous collectons, citons votre nom, votre adresse de messagerie, vos préférences et centres d’intérêt, l’historique de votre navigation, de vos recherches et de vos fichiers, les données de vos appels téléphoniques et SMS, les données de configuration des appareils et des capteurs, ainsi que l’utilisation des applications ».

Microsoft précise, par exemple, « lorsque vous utilisez des fonctionnalités d’entrée vocale comme la reconnaissance vocale, nous pouvons collecter des informations vocales et les utiliser pour améliorer le traitement de la parole ». L’éditeur peut aussi « collecter des informations sur le fichier, l’application utilisée pour ouvrir le fichier et le temps nécessaire pour l’ouvrir dans le but d’améliorer les performances ». La firme de Redmond ajoute, enfin, « lorsque vous entrez du texte, nous pouvons collecter les caractères tapés et les utiliser pour améliorer notamment les fonctionnalités de saisie semi-automatique et de vérification orthographique ».

L’utilisateur de Windows Technical Preview autorise par conséquent la multinationale américaine à enregistrer ses frappes sur le clavier, surveiller ses fichiers et ses messages vocaux… Reste à savoir si un système de télémétrie en temps réel, comme l’a évoqué ZDNet.com la semaine dernière, serait utilisé à l’avenir par Microsoft pour analyser l’activité du poste utilisateur sous Windows.

Une pré-version de test

Microsoft, qui proposera en 2015 la version finale de Windows 10, reste discret sur ses intentions. Dans un message à l’attention de WinBeta, l’éditeur rappelle que Windows 10 Technical Preview est « une pré-version de l’OS conçue pour les tests, l’évaluation et les retours d’expérience ». Le groupe informatique américain ajoute utiliser un ensemble de technologies et mesures de sécurité, dont le chiffrement et l’accès limité aux données, pour protéger les renseignements personnels collectés contre « tout accès, utilisation ou diffusion non autorisé ».

Enfin, les utilisateurs qui téléchargent Tech Preview et deviennent membres du programme Windows Insider ne sauraient ignorer qu’ils fournissent des informations sur la façon dont ils utilisent le produit et les terminaux associés.


Lire aussi

– Dix questions pour tout savoir de Windows 10
– Microsoft dévoile Windows 10 pour reconquérir l’entreprise


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur