Windows 10 choisit l’été pour dire Hello !

DSIOSPoste de travailProjets
Windows 10

Le prochain OS desktop de Microsoft sera lancé cet été dans 190 pays. De grands acteurs chinois du monde IT aideront la firme à partir à l’assaut de l’Empire du Milieu.

Microsoft vient tout juste de l’annoncer : Windows 10 sera accessible dès cet été, dans 190 pays et 111 langues différentes. Une déclaration faite dans le cadre de la rencontre Windows Hardware Engineering Community (WinHEC) de Shenzhen (en Chine), par Terry Myerson, vice-président exécutif Windows chez Microsoft.

La Chine est un marché stratégique pour la firme de Redmond, qui rappelle que des mises à jour gratuites vers Windows 10 seront proposées aux utilisateurs de Windows 7 et Windows 8. Des partenariats avec des acteurs locaux, comme Lenovo, Qihu 360, Tencent et Xiaomi ont été mis en place.

  • Lenovo proposera des services de mise à jour vers Windows 10 dans 2500 centres de services et boutiques répartis dans toute la Chine. La société ajoutera aussi des smartphones Windows 10 à son catalogue, lesquels seront accessible mi 2015 chez China Mobile.
  • Tencent livrera un pack de mise à niveau gratuit pour ses clients Windows 7 et Windows 8.1, lequel intégrera les applications de la société. Les jeux distribués par Tencent feront leur entrée sur le nouveau Windows Store de Microsoft.
  • Spécialiste de la sécurité, Qihu 360 compte aider les quelque 500 millions d’utilisateurs de sa solution à basculer vers Windows 10, avec la mise en avant d’un système de mise à jour simple et rapide.
  • Le constructeur de terminaux mobiles Xiaomi proposera pour sa part à un groupe d’utilisateurs sélectionnés de tester Windows 10 sur le smartphone Xiaomi Mi 4. Les testeurs pourront faire remonter directement leurs remarques auprès de Microsoft.

Des avancées majeures

Rappelons que Windows 10 proposera des mises à jour en continu, qui apporteront à la fois des correctifs de bogues et de failles, mais également de nouvelles fonctionnalités. Un service qui sera proposé sans limite de durée et sans surcoût, les utilisateurs payant uniquement une licence lors de l’achat d’une nouvelle machine.

D’autres nouveautés seront de la partie, comme Windows Hello, qui utilisera la biométrie et la reconnaissance faciale pour améliorer la sécurité du système, le retour du menu démarrer dans une forme rénovée, l’arrivée de l’assistant vocal Cortana ou encore des besoins en espace disque plus faibles.

Terry Myerson confirme qu’une version gratuite de Windows sera proposée pour le monde de l’Internet des objets. Diverses solutions seront par ailleurs offertes aux utilisateurs de machines ARM low cost. Windows 10 sera ainsi accessible sur le Raspberry Pi 2, comme indiqué précédemment (voir notre article « Raspberry Pi 2 : 6 fois plus rapide et compatible Windows 10 »), mais également sur la DragonBoard 410c de Qualcomm, présentée hier (voir « Cartes mères ARM low cost : une 96Board signée Qualcomm »).

Dernière actualité de la journée, la décision de mettre en arrière-plan la marque Internet Explorer, trop mal vue par le public. Spartan, dont le nom définitif n’a pas encore été choisi, sera donc le navigateur web star de Windows 10.

À lire aussi :
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Windows 10
Windows 10 gratuit pour les utilisateurs de Windows 7 et 8
Les applications Office « for Windows 10 » sont accessibles en test


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur