Avec Zocalo, Amazon taquine Google et Microsoft sur le cloud collaboratif

CloudCollaborationDSILogiciels

AWS vient de lancer en version beta une offre de travail collaboratif en mode cloud. L’objectif est de concurrencer Google, Dropbox et Office 365.

Mise à jour à 12h44

Zocalo, c’est l’autre nom de la place de la Constitution située dans le coeur historique de Mexico ; ou encore celui d’un centre en arts visuels basé au Québec, selon nos confrères d’ITespresso. Mais c’est aussi la marque choisie par Amazon pour son offre de cloud collaboratif.

Le groupe américain a dévoilé un service en ligne associant stockage sécurisé de documents et outils de collaboration à distance pour les petits groupes de travail (jusqu’à 50 utilisateurs). Cette solution concurrente de Google Drive et d’Office 365 n’est pour le moment ouverte qu’en bêta privée – il faut remplir un formulaire d’inscription. Disponible en version Web mobile, elle est également accessible via des applications pour iPad, Kindle Fire et tablettes Android. Des agents de synchronisation sont proposés pour PC (Windows 7 et 8/8.1) et OS X (à partir de la mouture 10.7 « Lion ».)

Un complément à WorkSpaces

Les administrateurs devront nécessairement disposer d’un compte Amazon Web Services qui leur permettra d’intégrer des politiques de sécurité et des annuaires Active Directory existants ou encore de définir des alertes par mail dans le cadre de projets collaboratifs. Il leur est par ailleurs possible de consulter des journaux d’activité et de choisir la région géographique où sont stockées les données (pour le moment, soit en Virginie, soit dans l’Oregon, soit en Irlande). Côté utilisateur, on pourra laisser des commentaires sur des fichiers, en restaurer d’anciennes versions et les télécharger au format Microsoft Office avec les annotations incluses.

Après 30 jours d’essai gratuit, chaque utilisateur bénéficie de 200 Go d’espace disque pour 5 dollars par mois (taille maximale par fichier : 5 Go). Les collaborateurs des entreprises qui exploitent le service de postes de travail virtuels à la demande Amazon WorkSpaces accèdent gratuitement à Zocalo, mais avec 50 Go de stockage (c’est 2 dollars par mois pour passer à 200 Go).

Ces tarifs très agressifs devraient conduire les leaders du secteur à réviser leur copie. Google facture ainsi 10 $ par mois et par utilisateur pour Drive (mais pour une capacité illimitée). Les tarifs de Box et Dropbox montent à 15 $ (pour respectivement 1 To et une capacité illimitée). Seul Microsoft propose un prix de 5 $ par mois à ce jour (en même 2,5 $ en ce moment, en raison d’une promotion). Même la capacité est pour l’heure limitée à 25 Go. Le premier éditeur mondial promet toutefois de porter « bientôt » cet espace de stockage à 1 To.

A lire aussi :


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur