Impression 3D : et si vous aviez imprimé votre diner de réveillon ?

Poste de travail

Insérez la pâte et la farce dans des capsules, et Foodini fabrique votre plat en 3D, que vous n’avez plus qu’à cuire…

Pour ‘imprimer’ son diner de réveillon de Saint-Sylvestre, il faudra attendre le réveillon du 31 décembre 2014, car Natural Machines, la start-up à l’origine de Foodini, indique que son produit ne sera pas prêt avant la mi 2014…

Extérieurement, Foodini se présente plus sous la forme d’un four à micro-onde, dont il reprend quelque peu les volumes, que d’une imprimante 3D, la vraie nature de ce produit pour peu que l’on découvre l’intérieur de la boite. En revanche, les matériaux plastiques qui permettent d’imprimer un objet en 3D sont remplacés par des aliments compactés dans des capsules.

Foodini

Pour le reste, Foodini se comporte comme toute imprimante 3D, sauf qu’elle fabrique des aliments, par exemple des raviolis, une quiche ou un gâteau au chocolat.

Fabriquer ses plats en 3D, chez soi ou dans l’espace

L’idée n’est pas nouvelle, la NASA envisage d’équiper ses futures navettes d’imprimantes alimentaires 3D, selon un concept quelque peu différent qui consiste à reproduire un plat identifié à partir de saveurs et de textures. Créer un plat et lui donner sa forme et son goût en référence au plat d’origine. Et embarquer le tout pour un périple de plusieurs semaines à plusieurs années selon que les astronautes aillent visiter la Lune ou Mars.

Avec Foodini, Natural Machines se contente de supporter les matières préparées qui entrent dans la composition d’un plat, et non pas de les recréer à partir d’une base de saveurs. L’avantage du produit est double : absence d’intervention humaine dans la fabrication du plat traduit en algorithmes mathématiques et capacité à le personnaliser. Par exemple de dessiner une image en sucre sur un gâteau. Le rêve des mamans de personnaliser le gâteau d’anniversaire de leur bambin prend forme…

Le prototype Foodini en plein action, et sans sa coque.
Le prototype Foodini en plein action, et sans sa coque.

Foodini sera donc disponible à partir de la mi-2014, au prix annoncé de 1 300 dollars.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur