Accenture récupère l’activité SOC de Symantec

Sécurité
accenture-symantec

Peu après avoir acquis les activités B2B de Symantec, Broadcom en vend une partie à Accenture.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

En novembre dernier, Broadcom bouclait l’acquisition des activités B2B de Symantec.

Il vient d’en céder une partie à Accenture.

L’entreprise de conseil s’empare du portefeuille Cyber Security Services.

Celui-ci associe une plate-forme de renseignement sur les menaces (DeepSight Intelligence) à des services de surveillance et d’intervention en cas d’incident.

L’activité regroupe « plus de 300 salariés ». Elle s’étend sur 6 SOC (centres opérationnels de sécurité) localisés aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Australie, au Japon, en Inde et à Singapour.

Accenture entend finaliser l’opération en mars. Et élargir ainsi une offre alimentée, ces dernières années, par d’autres acquisitions :

  • Maglan (juin 2016 ; cyberdéfense)
  • Redcore (août 2016 ; conseil en cybersécurité)
  • iDefense (février 2017 ; SIEM acquis auprès de VeriSign)
  • Arismore (avril 2017 ; gestion des accès et des identités)
  • Deja vu Security (juin 2019 ; sécurisation de l’IoT)

Outre la partie Cyber Security Services, l’offre dont Broadcom s’est porté acquéreur comprend des solutions de protection des données, des identités, des terminaux et des applications.

Le fabricant de semi-conducteurs s’est donné un an pour faire la transition. Les logiciels devraient représenter près d’un tiers du chiffre d’affaires du nouvel ensemble.

Sa marque cédée à Broadcom, Symantec s’est rebaptisé NortonLifeLock. Norton du nom de son antivirus ; LifeLock, de ses solutions de protection des identités.
En toile de fond, une possible fusion avec les activités grand public de McAfee.

Photo d’illustration © Hywards – Shutterstock.com

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT