Adobe espionne vos lectures avec Digital Editions

MalwaresSécurité

Non respect de la vie privée des utilisateurs et transmission de données non sécurisées sont au menu d’Adobe Digital Editions 4. La firme devrait prochainement revoir sa copie.

The Digital Reader rapporte qu’Adobe espionnerait les utilisateurs de sa solution Digital Editions 4, une application de lecture de fichier Epub et PDF.

Le logiciel collecte des données, comme le titre et l’éditeur du livre consulté, les numéros des pages lues et dans quel ordre. L’application ferait également le tour du disque dur afin de collecter les noms des fichiers Epub présents sur la machine de l’utilisateur, qu’ils soient ou non référencés par Digital Editions. Ce point n’a toutefois pas été confirmé par d’autres utilisateurs de cette solution.

Cette atteinte à la vie privée des lecteurs est doublée d’un problème de sécurité critique. Les données collectées par Digital Editions 4 sont en effet transmises en clair vers les serveurs d’Adobe. Il sera donc facile pour un cybercriminel (ou une agence de surveillance gouvernementale) de les intercepter et de les exploiter.

Adobe va revoir sa copie

En première instance, la réponse d’Adobe est restée assez floue. L’éditeur explique que le degré de respect de la vie privée des utilisateurs de sa solution est en ligne avec les termes présents dans l’Adobe Privacy Policy. La société indique également que les données collectées ne le sont que dans le but de valider les licences, et d’aider les éditeurs à faciliter la mise en place de nouveaux modèles de licences. Comprenne qui pourra.

Ars Technica a toutefois reçu d’autres informations de la part d’Adobe, indiquant que le processus de transmission des données sera rapidement amendé. Les informations ne devraient donc plus être transmises en clair aux serveurs d’Adobe. Il est toutefois peu probable que la firme décide de ne plus collecter d’informations personnelles au travers de son logiciel.

Sur le même thème :

Alerte aux failles de sécurité pour Adobe Reader et Adobe Acrobat
Des sociétés privées collectent des données pour le compte de la NSA
Jan Koum, WhatsApp : « le respect de votre vie privée est codé dans notre ADN »

Crédit photo : © Gajus – Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur