Chiffre d’affaires en légère hausse pour Alcatel-Lucent

Réseaux
Michel Combes, PDG d'Alcatel-Lucent

Malgré un CA en hausse, Alcatel-Lucent creuse ses pertes. L’équipementier en profite pour annoncer son premier partenariat industriel avec Qualcomm dans les small cell.

Alcatel-Lucent a annoncé un chiffre d’affaires de 3,612 milliards d’euros pour le deuxième trimestre en légère hausse de 1,9% à par rapport au même trimestre 2012 et de 12% par rapport au premier trimestre 2013.

Un résultat porté par le dynamisme de l’activité IP qui affiche une hausse de 20,9% à 624 millions d’euros grâce aux bonnes ventes des routeurs edge et commutateurs carrier ethernet. Hausses également pour les divisions Réseaux fixe (468 millions, +3,3%), Plates-formes (262 millions, +23%) et Services (285 millions, +22,3%).

Pertes creusées

En revanche, la partie optique baisse de 7% à 422 millions. Un recul freiné par le succès des technologies WDM en croissance de 5% grâce aux commandes des zones Amérique et Asie-Pacifique. Des ventes encore insuffisantes pour compenser la baisse de la demande des équipements traditionnels qui occupent encore 25% des revenus. L’activité mobile affiche également une légère baisse de 1,1% à 1,01 milliard d’euros. Là encore, la croissance des technologies LTE (4G) et de RSF ne parvient pas à compenser le déclin d’ensemble des technologies 2G/3G. Néanmoins, les revenus du CDMA, qui représentent environ 20% du CA de la division, ont pour la première fois été dépassés par ceux du LTE.

Malgré la hausse du chiffre d’affaires, le groupe creuse ses pertes. Le résultat net affiche une perte de 885 millions contre 396 millions un an plus tôt. Un recul que l’équipementier explique notamment par 194 millions de charges de restructuration et « une perte de valeur sur actifs de -552 millions d’euros résultant de la revue du test de dépréciation effectué à la fin du deuxième trimestre 2013 […] et un résultat financier négatif de -180 millions d’euros ».

Qualcomm partenaire

Les résultats du second trimestre ne reflètent évidemment pas la nouvelle stratégie du groupe. Présenté le 19 juin par Michel Combes, le plan Shift vise à recentrer les priorités du groupe autour de deux activités majeures (le cœur de réseau, et l’offre sans fil et les réseaux fixes). Un plan qui prévoit également des économies sur les coûts de fonctionnement (1 milliard d’ici 2015) et l’ouverture technologique en s’associant à des partenaires industriels.

Dans ce cadre, Alcatel-Lucent annonce aujourd’hui son premier partenariat, avec Qualcomm Technologies en l’occurrence. Les deux entreprises entendent développer conjointement des stations de base small cell (petites cellules) destinées à améliorer la pénétration des réseaux 3G, 4G et wifi pour les entreprises comme dans les zones résidentielles et les espaces publics afin de répondre à la demande croissante de consommation des données mobiles.

Co-développement des small cell

Les deux partenaires investiront conjointement dans un programme de R&D afin de développer la nouvelle génération de small cell LightRadio d’Alcatel-Lucent. Ces dernières intégreront la famille des processeurs FSM9900 de Qualcomm. Le montant de l’investissement n’est pas précisé ni sa répartition entre les deux parties. Mais la participation de Qualcomm pourrait s’élever à 150 millions d’euros, à la fois dans le programme de développement et dans l’achat de titres de l’équipementier, rapporte Le Figaro.

« Cette initiative est une parfaite illustration du Plan Shift que nous avons annoncé le mois dernier, et qui va permettre à Alcatel-Lucent de centrer son activité sur des technologies en croissance telles celles facilitant l’accès très haut débit, commente Michel Combes dans le communiqué. Nous avons également déclaré que nous rechercherions activement des partenariats avec des acteurs clés du marché. En collaborant avec Qualcomm Technologies, un leader mondial des solutions avancées de plateformes mobiles comme les processeurs petites cellules, Alcatel-Lucent continuera de se positionner à la pointe de l’innovation sur le marché des petites cellules. »


Voir aussi

Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes

Silicon.fr fait peau neuve sur iOS

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur