OpenStack plus cher qu’un Cloud Microsoft ou VMware ?

CloudDSILogicielsOpen SourceProjets

Le coût total de possession de solutions propriétaires de Cloud serait moins élevé que celui du framework Open Source du Cloud. La rareté des experts OpenStack pèse sur les budgets.

D’après le Cloud Price Index de 451 Research, le coût total de possession (TCO – total cost of ownership) d’une solution commerciale de Cloud de Microsoft, VMware ou Red Hat est actuellement moins élevé que celui d’une distribution OpenStack. Les salaires des spécialistes du framework Open Source de gestion d’infrastructure Cloud pèsent sur les budgets.

La main d’œuvre qualifiée à prix d’or

Pourtant, hors du coût de la main d’oeuvre spécialisée, les solutions commerciales et propriétaires de Cloud coûteraient environ 0,10 dollar par heure et par machine virtuelle, contre 0,08 dollar pour OpenStack. Mais les salaires d’ingénieurs OpenStack (des profils encore peu nombreux sur le marché) alourdiraient sensiblement la facture pour les entreprises utilisatrices du framework Open Source.

Selon 451 Research, une entreprise peut augmenter de 3% ses effectifs pour déployer et maintenir une solution propriétaire de Cloud, et continuer à bénéficier d’un TCO moins élevé que celui d’une distribution OpenStack. La société d’études américaine estime toutefois que cette différence va se réduire avec la maturité du marché et l’augmentation des profils OpenStack qualifiés. Par ailleurs, l’absence de verrou numérique et la flexibilité jouent en faveur du framework Open Source du Cloud.

De même, les évolutions de la plateforme Open Source sont amenées à industrialiser et à automatiser les tâches et les process pour une intégration plus facile. Les efforts des différents contributeurs à la Fondation OpenStack le montrent. Cependant, le déploiement opérationnel nécessite des compétences pointues qui aujourd’hui se monnayent à prix d’or. Et les rachats sur les compétences OpenStack sont légions, Red Hat avec eNovance, CloudScaling par EMC, etc.

Lire aussi :
OpenStack : 48% des décideurs IT français prêts à l’adopter
OpenStack franchirait les 3 milliards de dollars en 2018

crédit photo © Jiunn- shutterstock

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur