Google divise son action en deux et renforce la mainmise de ses fondateurs

Régulations

Le split de l’action Google s’est déroulé sans encombre. La position de Larry Page et Serguey Brin en sort renforcée, via un habile jeu sur les droits de vote liés aux actions.

Mercredi, l’action Google clôturait au Nasdaq à 1135,10 dollars et jeudi matin elle ouvrait à 569,85 dollars. Pendant la nuit, un split a été opéré sur les actions de la firme, dont le nombre a été doublé, et leur montant divisé par deux. La fermeture s’est faite hier à 569,85 dollars soit une hausse de 0,48 % par rapport au cours de la veille. Le marché n’a donc pas été perturbé outre mesure par cette annonce.

Une opération qui permet de rendre plus accessible le travail sur cette valeur. Mais aussi de donner plus de pouvoir aux dirigeants de Google, qui introduisent par la même occasion une nouvelle classe d’actions sans droit de vote.

Pour chaque action de classe A détenue, les porteurs se sont donc retrouvés jeudi matin avec une action de classe A (donnant droit à un droit de vote) et une action de classe C (sans droit de vote). Dans le même temps, Larry Page et Serguey Brin – les deux fondateurs de Google – détiennent toujours 15 % d’actions de classe B non cotées, mais donnant droit à 10 votes chacune. Avant le split, ce montage financier leur permettait de disposer à eux deux de la majorité des droits de vote (55,7%). Une position maintenant renforcé.

Pas d’effet mémoire… pour le moment

Un effet mémoire (une propension naturelle à vouloir faire revenir l’action à sa valeur affichée avant le split) s’est fait sentir en cours de journée avec une pointe à 587,28 dollars, soit 3,6 % de hausse. Le mouvement n’a toutefois pas été suffisamment marqué pour permettre à l’action d’atteindre un nouveau palier.

Il est à noter cependant que sur les douze derniers mois, l’action Google a culminé à 604,83 dollars (1209,66 dollars à l’époque). Elle se trouve donc encore assez loin de son maximum et pourrait gagner quelques pour cent dans la semaine à venir.

Chose d’autant plus vrai que la firme de Mountain View continue d’enchaîner les trimestres positifs. Voir à ce propos nos précédents articles sur le sujet : « Google augmente son chiffre d’affaires annuel de 15 %, à 57,9 milliards de dollars » et « Google : le titre explose en Bourse… en attendant le split ».


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Google

Découvrez les datacenters de Google, en images

Découvrez les datacenters de Google, en images

Image 1 of 10

Découvrez les datacenters de Google, en images
Comté de Mayes, Oklahoma : Les lumières vives et la clarté de la lune illuminent le centre de données Google du comté de Mayes. Ces unités modulaires assurent le refroidissement d'une partie du centre. Crédit photo © Google / Connie Zhou


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur