Google lance sa tablette Nexus avec Asus à moins de 200 dollars

OS mobilesPoste de travailTablettes

Google a désormais sa tablette. Fabriquée par Asus, la Nexus 7 (pouces) embarque un puissant processeur quadricœur pour un prix très raisonnable.

Google a profité de sa conférence Google I/O de San Francisco pour dévoiler, en fin d’après-midi heure française, sa première tablette tactile. La Nexus 7 (à découvrir en images) est également la première ardoise numérique 7 pouces du marché équipée d’un processeur quadricœur, le Nvidia Tegra 3 à 1,3 GHz en l’occurrence. Elle est fabriquée par Asus, pèse 340 grammes et dispose d’une autonomie de 8 heures en fonctionnement, sur le papier.

Outre l’écran en résolution HD (1280 x 800 points, soit 216 ppp) et un moteur anti ralentissements, la Nexus 7 embarque 8 Go ou 16 Go de mémoire interne, 1 Go de mémoire vive, le Wifi et Bluetooth et, bon point, un port micro USB. Voilà qui nous changera des connecteurs propriétaires obligeant à embarquer toute une famille d’adaptateurs. NFC, accéléromètre, gyroscope, GPS, etc., sont évidemment présent, ainsi qu’une caméra frontale de 1,2 mégapixel mais visiblement pas de caméra dorsale. Dommage.

Une tablette à 200 dollars

Le plus étonnant, pour cette tablette plutôt haut de gamme, est son prix. Google la commercialisera moins de 200 dollars (les premiers exemplaires seront envoyés mi-juillet). Un prix qui la rapproche de la Kindle Fire d’Amazon et prend de l’avance sur les futures tablettes Microsoft Windows Phone 8. Ce produit sera disponible uniquement en ligne et sur le territoire américain pour l’heure. Un mode de distribution qui évite les intermédiaires et permet effectivement d’abaisser les prix. Il est néanmoins évident que Google va se servir de la Nexus 7 comme d’une passerelle vers sa boutique Play Store pour vendre applications, contenus et plus.

Voilà une annonce qui compensera la faiblesse des nouveautés qui accompagnent Jelly Bean alias Android 4.1. Les améliorations du nouvel OS mobile, qu’embarque évidemment la Nexus 7, porte sur l’adaptation dynamique des contenus à la taille de l’écran, un nouveau clavier plus prédictif, plus d’interactions dans les notifications, et une plus grande efficacité de l’application de partage des contenus Android Beam (on retrouvera les détails des nouveautés sur cette page).

Nexus Q

Dans la foulée, Google a également dévoilé le Nexus Q, une sphère d’un noir du plus bel effet connectée au cloud de Mountain View, qui permettra de diffuser des contenus depuis un smartphone ou une tablette sur une télévision ou une chaîne hi-fi. Là encore, ce hub de pilotage est commercialisé en ligne (299 dollars) uniquement aux États-Unis pour l’heure. Un nouveau pont pour imposer la Google TV (dont Sony lancera un boîtier à la rentrée) ? Un ensemble de solutions qui n’entend en tout cas pas laisser la vedette à Apple du côté des résidences.

Découvrez la Nexus 7 et le Nexus Q en images


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur