Transformation de l'IT
Dell EMC Solutions powered by Intel®

OTAN : gagner la bataille des données avec la modernisation de l’IT

Vingt-six centres de données, 18 000 utilisateurs, 31 000 appareils repartis dans 29 pays différents, chacun avec sa propre culture, sa propre langue et ses propres protocoles IT… décrire l’’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) comme une institution « complexe » est un euphémisme. Sans compter que comme les risques – et la technologie – évoluent en permanence, l’organisation et ses membres doivent constamment s’adapter. Numériser l’infrastructure IT de l’OTAN est donc critique afin que l’alliance soit prête à relever les défis d’aujourd’hui et de demain.

Une organisation complexe

« L’OTAN est une alliance de nombreuses nations qui a une mission de consultation avec une portée politique pour s’assurer que les décisions prises seront bien mises en œuvre dans divers domaines. L’OTAN est aussi une organisation militaire – avec des officiers, marins, soldats etc. Nous les soutenons avec l’informatique nécessaire, qu’ils soient déployés sur une zone particulière ou présents sur leur base principale », explique Gregory Edwards, directeur des services d’infrastructure à l’agence d’information et de communication de l’OTAN. Outre la taille de l’organisation et la difficile tâche de trouver un consensus pour la prise de décisions importantes, l’un des autres défis que l’OTAN doit relever c’est d’adapter son infrastructure numérique à mesure que la technologie, les pays membres et les dangers évoluent.

Un besoin de modernisation

Preuve que la dette technique touche tous les types d’institutions,  l’OTAN s’est retrouvé dans une situation à moment donné où sa technologie était trop ancienne, et comportait beaucoup d’obsolescences, raconte Edwards. En 2012, l’organisation a donc décidé qu’il était temps de moderniser son infrastructure informatique, une tâche gigantesque au premier abord. La modernisation a commencé avec la réalisation du nouveau siège de l’OTAN. Il a alors fallu construire une infrastructure rentable et résiliente pour tous les services que le bâtiment abrite, avec un réseau suffisamment puissant pour connecter de manière performante tous les membres et départements de l’organisation aux centres de données et leur permettre d’accéder aux applications. L’OTAN a ensuite également du mettre en place la consolidation de ses centres de données, la mise en place des équipements virtuels, puis a pu déplacer ses applications et services dans un type d’environnement moderne.

Les données, nouveau nerf de la guerre

« Nous sommes impatients d’identifier comment nous allons mener la bataille des données à l’OTAN » souligne Gregory Edwards. La modernisation de l’infrastructure IT permet à l’organisation d’être prête dès aujourd’hui à relever ce défi, mais également de se préparer à relever ceux des technologies de demain. « L’apprentissage automatique, l’intelligence artificielle et l’analyse de données vont nous permettre d’apporter un changement fondamental à l’OTAN » conclut ce dernier.

Pour savoir comment l’OTAN a utilisé les solutions de Dell EMC ainsi que des produits VMware qui constituent le cœur de son environnement de centre de données, visitez.

Vous souhaitez en savoir plus ? Rendez-vous ici

Les solutions Dell EMC sont bases sur des technologies Intel®

Ultrabook, Celeron, Celeron Inside, Core Inside, Intel, le logo Intel, Intel Atom, Intel Atom Inside, Intel Core, Intel Inside, le logo Intel Inside, Intel vPro, Itanium, Itanium Inside, Pentium, Pentium Inside, vPro Inside, Xeon, Xeon Phi, Xeon Inside et Intel Optane sont des marques commerciales d'Intel Corporation ou de ses filiales aux Etats-Unis et/ou dans d'autres pays