Intel voit son bénéfice net chuter de 14 %

PCRégulations

Touché par le recul de la demande de PC, Intel a enregistré une baisse de ses résultats au troisième trimestre 2012. Par ailleurs, le fondeur américain table sur une fin d’année difficile.

Intel a présenté mardi 16 octobre des résultats trimestriels décevants et des prévisions pessimistes.

Fragilisé par le recul de la demande de PC

Le numéro un mondial des microprocesseurs a généré un chiffre d’affaires de 13,46 milliards de dollars au troisième trimestre de son exercice fiscal 2012, soit une baisse de 5,45 % par rapport à la même période l’an dernier.

Quant au bénéfice net du fondeur américain, il a chuté de 14,3 % à 2,97 milliards de dollars (58 cents par action) sur le trimestre, contre 3,47 milliards de dollars (65 cents par action) un an auparavant.

Ces résultats en berne ont été influencés par le recul de la demande globale de PC, les difficultés économiques des marchés américain et européen ainsi que le recul de la croissance chinoise.

Intel table une fin d’année difficile

Bien que la sortie prochaine de la nouvelle édition du système d’exploitation de Microsoft, Windows 8, puisse redonner des couleurs au marché du PC, les prévisions d’Intel pour le quatrième trimestre sont pessimistes.

Le fondeur anticipe un chiffre d’affaires de 13,6 milliards de dollars sur le trimestre, plus ou moins 500 millions, et une marge bénéficiaire brute de 57 %. Or, les analystes financiers tablaient sur un CA d’environ 13,74 milliards de dollars et une marge de 61,4 %.

Wall Street reste dans l’expectative. Mardi soir au Nasdaq, l’action Intel a perdu 3,27 % à 21,62 dollars lors des échanges après-Bourse, après avoir clôturé en hausse de 2,85 % à 22,35 dollars.


Voir aussi
Dossier Silicon.fr – STMicroelectronics, ce géant méconnu des semiconducteurs


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur