Internet Explorer 9 incompatible avec Windows XP

LogicielsNavigateurs

Accélération graphique, respect des standards, interface centrée sur les contenus… Disponible en bêta, Internet Explorer 9 attend maintenant les retours utilisateurs pour se finaliser.

Microsoft a comme prévu mis à disposition la version bêta d’Internet Explorer 9, dans 33 langues, mais uniquement pour Windows, ce qui n’est pas une surprise. Plus surprenant, IE9 n’est disponible que pour Windows 7 et Vista. Les utilisateurs de XP sont invités à se tourner (ou rester) sous IE8.

Les ambitions de Microsoft pour son navigateur sont grandes, et selon Bernard Ourghanlian, le directeur technique et sécurité chez Microsoft France, IE9 fait le plein de nouveautés. « Ce navigateur de nouvelle génération est une fenêtre ouverte sur le Web, et prend en compte toutes les évolutions majeures de l’Internet », a-t-il précisé lors d’une conférence de presse.

Stimulé par les navigateurs concurrents, comme Firefox et, plus récemment, Chrome, Microsoft a poussé les capacités de son navigateur en termes de rapidité, en misant notamment sur l’accélération matérielle, pour un meilleur rendu des textes et des vidéos. « Internet Explorer 9 utilise désormais l’ensemble des capacités hardware du PC et tire partie des évolutions des processeurs graphiques », souligne Bernard Ourghanlian selon des propos rapportés par ITespresso.fr.

Vers un meilleur support des standard

La nouvelle version du navigateur de Redmond met aussi l’accent sur le tout nouveau moteur d’exécution JavaScript Chakra, destiné à accélérer l’affichage des pages Web. Pour améliorer l’expérience utilisateur, préoccupation majeure de Microsoft dans la constructeur de ce navigateur, IE9 supporterait cette fois-ci mieux les standards du Web, comme le fameux HTML 5 et CSS3 (support des graphiques vectoriels SVG).

IE9 se concentre par défaut le format vidéo HD propriétaire H.264. De leur côté, des navigateurs concurrents, comme Firefox ou Opera, militent pour le format libre Ogg/Theora. Toutefois, Bernard Ourghanlian a tenu à préciser que le codec vidéo VP8, basé sur le framework open source WebM développé par Google, peut être installé manuellement dans Windows.

Le nouveau navigateur se dote également d’une interface épurée, « centrée sur les contenus » et « conçue pour optimiser l’espace de lecture ». Désormais, la barre d’adresses fait aussi office de barre de recherches et les menus ont fusionné. En outre, IE9 répertorie des sites web ou des applications sur une barre d’outils en bas d’écran. Une fois le site ouvert, le contour du navigateur s’efface presque pour donner plus de place à la page sélectionnée par l’internaute.

Du côté de la sécurité, le navigateur se veut « respecteux de la vie privée des utilisateurs », souligne Bernard Ourghanlian. L’activation du mode de navigation In Private est toujours d’actualité. Pour limiter la propagation des malwares via la téléchargement d’applications, Microsoft met à disposition un premier Download Manager intégrant un filtre (SmartScreen).

Pour le moment, aucune date de sortie de la version finale n’est programmée. « Tout dépendra des retours des utilisateurs », note Bernard Ourghanlian. Mais la disponibilité finale pourrait intervenir avant la fin de l’année, histoire de se caler (ou devancer) l’arrivée de Firefox 4. L’éditeur a donc tout mis en œuvre pour faire d’IE9 un succès. Au cours de la période des previews (mars-août), Microsoft avait déjà recensé 2,5 millions de téléchargements tandis que 70 sites web partenaires (Facebook, Twitter, MySpace, LinkedIn, Dailymotion , Quiksilver, Amazon ou eBay notamment) ont œuvré à l’optimisation du navigateur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur