Le marché mondial des serveurs se maintient… en volume

Poste de travailServeurs
Serveurs (crédit photo © Sashkin - shutterstock)

Si le volume de ventes de serveurs se maintient, les revenus ne suivent pas. Dell et Cisco parviennent à tirer leur épingle du jeu.

Le marché des serveurs suit la même tendance à la baisse que celui des PC. Quoi que dans des proportions moindres.

Le moteur Asie-Pacifique

Si les volumes se maintiennent au premier trimestre 2013, avec une légère baisse de 0,7% par rapport à la même période en 2012, les revenus reculent de 5% à moins de 11,9 milliards de dollars sur la période, selon les estimations du Gartner.

« Le premier trimestre de 2013 n’a certainement pas été une bonne période pour le marché des serveurs à l’échelle mondiale, commente Jeffrey Hewitt, vice-président recherche chez Gartner. Les seules régions à bénéficier de hausses étaient l’Asie-Pacifique et les Etats-Unis. » L’Asie-Pacifique a elle seule affichant des croissance en volumes et revenus de 7% et 1,7% respectivement. Une croissance qui « n’a pas suffi à compenser le recul des autres zones géographiques ».

L’Europe est particulièrement touchée. Sur la zone EMEA, les constructeurs voient leurs revenus reculer de 9,6% à 2,96 milliards de dollars pour un taux de volume en baisse de 6,8%. « Les budgets sont limités et les dépenses d’infrastructure serveurs ne sont clairement pas la priorité pour de nombreuses organisations », commente Adrian O’Connell, autre analyste en chef chez Gartner. Bref, c’est la crise.

Effondrement de RISC/Itanium

L’offre Unix RISC/Itanium est celle qui a le plus souffert : -38,8% en volume et -35,5% en valeur. Les serveurs X86 s’en sortent mieux avec un revenu en hausse de 1,8% pour un volume de livraison stable. Les autres architectures du marché, qui alimente essentiellement les mainframes, bénéficient eux d’une croissance du chiffre d’affaires de 3,6%. Qui a dit que les mainframes étaient morts ?

En volume, le marché mondial affiche une légère baisse en début d'année.

Si IBM réalise le meilleur résultat du classement, avec 3 milliards de dollars de revenus juste devant HP (2,96 milliards), son chiffre d’affaires a diminué (-13,6%). Comme pour tous les acteurs majeurs du secteur. A l’exception notable de Dell qui bénéficie d’une belle hausse de plus de 14% alors que le nombre de ses solutions distribuées se contente d’une progression de 2,6%. Seul Cisco fait mieux en la matière, et de loin, avec une hausse en volume de ses ventes de 33%. L’offre Unified Computing System séduit.

Les revenus du marché mondial des serveur chutent de 5% au premier trimestre 2013.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur