LG inaugure ses services cloud

CloudPoste de travailSmartphonesStockage

Permettre à ses clients de consulter leurs contenus depuis leurs smartphones, télévisions ou PC de manière simple et rapide. C’est l’offre que propose, en bêta, LG avec son nouveau service cloud.

Après le cloud pour l’entreprise, la tendance est clairement au cloud pour les utilisateurs, même si celui-ci n’en porte pas toujours le nom. Le récent lancement de Google Drive et la refonte de Microsoft SkyDrive en sont les signes les plus éloquents après les offres d’acteurs indépendants au premier rang desquels DropBox.

Et voilà que les fabricants de smartphones s’y mettent à leur tour. LG est ainsi le premier à frapper. Le constructeur coréen annonce l’ouverture en bêta, demain mardi premier mai, de son service LG Cloud. L’idée, intrinsèque au stockage dans le nuage, est de rendre accessibles les contenus sur les trois écrans de base : smartphones (Android dans le cas présent), PC et télévisions connectées (les modèles LG en l’occurrence) indépendamment d’une set-top-box et autre décodeur. Il ne manque que la tablette (mais quelle différence avec le smartphone dans ce cas ?).

Une véritable stratégie de gestion des contenus

Les utilisateurs pourront ainsi visionner ou écouter sur leur télévision des contenus, photos ou vidéo, capturés depuis leur smartphone ou PC, et inversement. LG assure que les contenus seront accessibles de manière quasi instantanée, l’encodage des fichiers étant assuré en direct dans les datacenters du constructeur qui les adaptent donc automatiquement aux supports de diffusion. Pour mettre en œuvre ces services, il faudra télécharger l’application LG Cloud depuis Google Play ou LG SmartWorld, le store de LG (notamment pour mettre à niveau la smart TV) ou passer par le site lgecloud.com depuis un PC.

Plus qu’un simple service visant à mettre en avant ses produits, LG élabore une véritable stratégie de gestion des contenus de ses clients. Preuve en est que le constructeur a ouvert le département Smart Business Center chargé de développer ce marché. « LG fait des appareils à partir desquels des millions de personnes regardent du contenu de sorte que nous pouvons définir un nouveau critère pour en faciliter l’utilisation en mettant en place notre propre nuage, explique Havis Kwon, PDG de LG Home Entertainment et responsable de la nouvelle division. Les consommateurs de demain ne veulent pas aller sur un cloud de musique, un autre pour la vidéo, un autre emplacement pour les photos et encore un pour leurs fichiers bureautiques. En fin de compte, notre solution est de rendre la vie plus commode. »

LG rejoint HTC

Si LG est le premier à frapper, d’autres constructeurs devraient suivre rapidement. Notamment HTC qui avait racheté un Dashware, un spécialiste du cloud, en 2011 et a passé un accord avec DropBox pour offrir 5 Go de stockage à ses utilisateurs Android. Sans oublier les 20 % de prise de participation dans SyncTV, un service de diffusion de vidéo sur Internet. De son côté, Sony Mobile Communication élabore également une stratégie de diffusion multiécran même si le constructeur évoque plus la convergence des contenus que le cloud.

Il est encore trop tôt pour savoir quels territoires (au-delà du marché domestique probablement) seront couverts en premier par le nouveau service du constructeur coréen. LG précise qu’il proposera des services gratuits et payants, probablement en fonction du volume de stockage utilisé. Mais aucun détail sur les tarifs n’est pour l’heure fourni. Patience…

Crédit photo © LG


Voir aussi
Quiz ITespresso.fr – Le cloud computing, ça vous parle ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur