L’Optimus G sauvera-t-il LG ?

MobilitéPoste de travailSmartphones
crédit photo © LG

LG poursuit sa stratégie haut de gamme sous Android pour conquérir le marché des smartphones avec le nouvel Optimus G quadricœur lancé sur le marché coréen.

LG s’apprête va lancer son Optimus G en Corée la semaine prochaine avant d’attaquer les marchés internationaux courant octobre. L’Optimus G est le nouveau modèle haut de gamme du constructeur.

Il se distingue avec un écran 4,7 pouces WXGA True HD IPSPlus (1280 x 768 points, soit un ratio 15/9e), 32 Go de stockage interne (mais apparemment pas de carte microSD), le très attendu quadricœur Snapdragon S4 Pro de Qualcomm cadencé à 1,5 GHz avec 2 Go de mémoire vive, le support du LTE (en plus de la 2G/3G), un capteur dorsal de 13 ou 8 mégapixels et 1,3 Mpx en frontal.

L’ensemble est proposé sous Android 4.0 Ice Cream Sandwich dans un format, proche de son prédécesseur 4X HD, de 131,9 x 68,9 x 8,45 mm pour 145 g.

Une flopée d’utilitaires

Au-delà de la nouvelle configuration, l’Optimus G s’accompagnera d’une foule d’utilitaires qui tireront parti de la puissance processeur.

Citons QSlide pour diviser l’écran en deux et évoluer sur deux environnements distincts ; Live Zooming pour zoomer dans une vidéo en cours de diffusion ; Dual Screen Dual Play pour afficher deux contenus différents sur l’écran du smartphone et celui d’un téléviseur par exemple ; QuickMemo, déjà présent sur le 4X HD notamment, pour prendre des notes sur une capture d’écran et la partager.

LG évoque également un ensemble de solutions et d’automatismes dédiés à la capture des photos comme le calcul de l’obturateur en fonction des mouvements de l’utilisateur (pour éviter les flous), la prise de vue en environnements peu éclairés, une commande vocale pour l’activation du déclencheur et la désormais présélection standard du meilleur cliché parmi toute une série.

Inflation des stocks

Avec l’Optimus G, commercialisé autour de 900 dollars (690 euros environ), LG espère regagner du terrain sur le marché des téléphones mobiles. Ses ventes sont tombées de 24,4 millions à 14,3 millions entre les 2e trimestres 2011 et 2012, selon le Gartner. Mais la concurrence reste sévère. Du côté d’Apple, dont les ventes de l’iPhone 5 devraient battre des records (la firme a enregistré 2 millions de précommandes en 24 heures). Mais aussi du côté de Samsung qui pourrait dévoiler un Galaxy S4 en début d’année prochaine.

Sans oublier l’offensive des constructeurs chinois, ZTE notamment qui vient d’annoncer la commercialisation en Chine de son quadricœur Grand Era (U985) sous Android 4. Enfin, Nokia a également l’intention de redorer son blason avec ses nouveaux Lumia 920 et 820 sous Windows Phone 8. Et HTC ne devrait pas rester inactif (on parle d’un One X 5 à écran 5 pouces). Autant d’acteurs qui se montrent très offensifs, avec des stratégies diverses.

Selon Reteurs, LG a vu ses stocks grossir de 20 % au cours du trimestre précédent. Soit bien au-delà des 7,8 % du marché en moyenne et même des 8 % de Samsung. Phénomène en parti dû à l’adoption toujours plus grande des smartphones aux dépens des « features phones ». L’Optimus G remettra-t-il LG à flots ?

Crédit photo © LG


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous les OS mobiles ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur