Oracle double les performances de MySQL

Big DataLogiciels

MySQL DMR 5.7.4 propose des performances doublées en lecture par rapport à son prédécesseur. Oracle annonce également des avancées dans le secteur de la réplication.

Oracle indique avoir fortement amélioré les performances de l’outil de gestion des bases de données MySQL.

La version de développement de MySQL 5.7 (MySQL DMR 5.7.4) propose ainsi un score au benchmark SysBench Read-only Point-Selects 1024 connexions deux fois supérieur à celui décroché par MySQL 5.6 et trois fois meilleur que celui de MySQL 5.5.

De la réplication…

MySQL progresse dans le secteur de la réplication, avec de meilleurs performances en mode semi-synchrone. La gestion de la réplication multisource est également présentée en mouture préliminaire.

Oracle livre par ailleurs une version préliminaire de MySQL Cluster 7.4, ainsi que la release candidate de MySQL Fabric, un outil permettant de gérer la haute disponibilité et le clustering. De quoi contrer la montée de la solution MariaDB Enterprise Cluster (voir « Base de données : SkySQL amène MariaDB vers la haute disponibilité ») ?

Autre nouveauté, la sortie de la version finale de MySQL Workbench 6.1, qui propose plusieurs avancés permettent de mieux mesurer et optimiser les performances des bases de données MySQL.

… mais pas d’analytique

Aucune annonce n’est toutefois faite dans le secteur de l’analytique, cœur de cible du nouveau MariaDB 10 (voir « Open source : MariaDB 10 s’éloigne de MySQL et s’attaque à l’analytique »).

Il est vrai que l’analytique reste la chasse gardée de la base de données Oracle. Il est donc peu probable que MySQL aborde ce marché. La firme se rattrape toutefois en proposant un support préliminaire des données géographiques au sein de MySQL. Un autre sujet stratégique dans le monde des bases de données.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – La saga Oracle


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur