Serveurs : près de 20% de hausse grâce à l’hyperscale

CloudServeurs
Google Cloud VMware

Porté par la demande des fournisseurs cloud, le marché des serveurs a retrouvé des couleurs en volume et en valeur au 2e trimestre 2020.

Porté par la demande des hyperscalers, le marché des serveurs a retrouvé des couleurs en volume et en valeur au printemps 2020, a rapporté le cabinet IDC.

Selon la firme américaine d’analystes, 3,2 millions de serveurs ont été vendus dans le monde au deuxième trimestre 2020. Un chiffre en hausse de 18,4% par rapport à la même période l’an dernier. En valeur, le marché a bondi de 19,8% à 24 milliards de dollars.

« La demande mondiale de serveurs d’entreprise a été forte au cours du deuxième trimestre de 2020 », a déclaré Paul Maguranis, analyste chez IDC.

Certes, la baisse globale des dépenses IT pèse dans le milieu de gamme. Toutefois, la tendance a été compensée par « les investissements réalisés par des entreprises et de grands constructeurs cloud dans des solutions qui accompagnent l’évolution des besoins d’infrastructures causés par la pandémie [de Covid-19] », a-t-il ajouté.

Pari gagné pour HPE

Aux avant-postes, HPE (avec une part de marché de 14,9% en valeur) a devancé Dell Technologies (13,9%). Le groupe texan a vu décélérer ses ventes de 12%.

Inspur (10,5% du marché mondial), de son côté, a conforté sa troisième place, avec une croissance de ses revenus serveurs de 77% sur le trimestre.

Lenovo (6,1% du marché) et IBM (6%), dont les ventes respectives de serveurs ont progressé de plus de 20% par rapport au T2 2019, se disputent la 4e place du classement.

Le top 5 mondial des vendeurs inclut enfin les fournisseurs ODM (Original Design Manufacturers). Ils bénéficient également de la demande solide d’une clientèle d’hyperscalers, autrement dit les fournisseurs cloud et les datacenters à grande échelle.

Les ODM représentent ensemble 28,8% du chiffre d’affaires total du marché.

(crédit photo © Shutterstock)

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT