Investissements IT : la relance passe par le Cloud

CloudSaaS

La contraction des investissements informatiques mondiaux sera forte cette année, mais la reprise suivrait dès 2021, grâce au Cloud.

Le cabinet Gartner a révisé ses perspectives. « Les dépenses informatiques devraient fortement diminuer en 2020, mais elles se rétabliront plus rapidement que l’économie » dans son ensemble, a déclaré John-David Lovelock, VP de recherche chez Gartner.

La société d’études prévoit dorénavant une baisse de -7,3%* à 3,5 trillions de dollars (3 530 milliards $) des dépenses IT mondiales pour 2020. En 2021, elles progresseraient de 4,3% à 3,7 trillions de dollars, sans toutefois atteindre leur niveau d’avant crise (3,8 trillions $).

Tous les segments sont impactés par la crise, mais le Cloud Computing résiste.

Prime au logiciel…

Le segment le plus bousculé, celui des terminaux (-16,1% de baisse attendue cette année), retrouverait des couleurs l’an prochain (+2,4% à 611 milliards $). « Le télétravail a entraîné une augmentation temporaire des achats de terminaux. Les entreprises déployant leurs plans de continuité des activités pour répondre à la crise de Covid-19. Mais les dépenses en terminaux ne devraient pas revenir de sitôt à leur niveau de 2019″, a déclaré Gartner.

Par ailleurs, les dépenses en systèmes pour datacenters, après un recul estimé de 10,3% cette année, devraient enregistrer un gain de 6,2% à 200 milliards de dollars en 2021.

Les dépenses en services informatiques, de leur côté, sont attendues en repli de 6,8% en 2020. Mais elles augmenteraient en 2021 de 5,5% à 1 023 milliards de dollars.

Par ailleurs, le segment des services de communication, le plus étendu du marché, devrait gagner 3% à 1 366 milliards de dollars en 2021, après un recul de -3,3% en 2020.

Quant au logiciel, il plie mais ne rompt pas, grâce au Cloud.

En tant que service

Les ventes de logiciels d’entreprise reculeraient de 5,7% cette année. Toutefois, elles afficheraient une croissance de 7,4% dès 2021 à 482 milliards de dollars.

Le domaine du SaaS (software-as-a-service) étant le plus dynamique.

En outre, selon Gartner, les projets IT en attente sont nombreux, mais les budgets plus limités pour les gérer. En conséquence, les directions des systèmes d’information (DSI) s’orientent toujours plus vers les services Cloud facturés à l’usage pour optimiser les coûts.

*contre un repli estimé à -8% en mai 2020 par Gartner.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT