Sprint : SoftBank et Dish s’arrachent l’opérateur américain

Régulations

Pour contrer Dish, SoftBank a relevé à 21,5 milliards de dollars son offre de rachat sur Sprint Nextel, troisième opérateur mobile aux États-Unis derrière AT&T et Verizon Wireless.

Sprint Nextel, troisième opérateur mobile américain avec 56 millions d’abonnés et 35 milliards de dollars de revenus annuels, fait des envieux… La holding japonaise SoftBank a relevé son offre amicale à 21,5 milliards de dollars afin d’acquérir 78% des parts de l’opérateur. Ce dernier a indiqué mardi 11 juin approuver l’offre révisée.

En octobre 2012, SoftBank avait proposé d’acquérir 70% des parts de Sprint pour environ 20 milliards de dollars. Six mois plus tard, Dish Network, opérateur américain de télévision par satellite, déposait une offre à 25,5 milliards de dollars en numéraire et en actions… SoftBank a réagi en déposant un nouveau projet qui semble plus avantageux pour les actionnaires de Sprint, malgré un montant inférieur à l’offre de Dish.

Sprint pousse à la surenchère

« L’accord Sprint-Softbank amendé donne davantage d’importance à la part versée en liquide aux actionnaires de Sprint et permet à l’entreprise d’apporter plus de concurrence sur le marché télécom américain », ont indiqué les deux parties dans un communiqué commun.

Sur les 21,6 milliards de dollars proposés, Softbank verserait 16,6 milliards de dollars aux actionnaires – soit 4,5 milliards de plus que prévu à l’origine – et recapitaliserait Sprint à hauteur de 5 milliards de dollars sous la forme d’une augmentation de capital.

L’assemblée d’actionnaires appelée à se prononcer sur la nouvelle offre de Softbank a été reportée du 12 au 25 juin. Quoi qu’il en soit, le comité spécial du conseil d’administration de Sprint n’a pas encore évincé Dish Network. Sprint lui donne jusqu’au 18 juin pour proposer sa « dernière et meilleure » offre.

Dish, qui aimerait fusionner avec Sprint pour fournir une offre multiplay (TV, Net, Mobile) capable de concurrencer celles d’AT&T et Verizon, a lui-même indiqué analyser les différentes options possibles.

MàJ 18 juin 2013 : Dish a annoncé renoncer à acquérir Sprint et se recentrer sur le rachat de Clearwire.


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire des télécoms


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur