Innovation : comment la Tech City de Londres distance Paris

Régulations
Londres tech-city

Pour attirer davantage de « talents exceptionnels » dans la capitale européenne des start-up, Londres va assouplir les règles d’obtention de visas à l’attention de talents étrangers. Une nouvelle avancée qui illustre la politique très volontariste du gouvernement britannique. Paris semble distancé.

La Tech City de Londres, dont Paris s’inspire pour dynamiser sa French Tech, affûte sa stratégie pour attirer les talents étrangers. L’obtention de visas pour les entrepreneurs innovants sera facilitée dès avril 2014, a indiqué David Cameron, Premier ministre britannique. Parallèlement, 15,5 millions de livres (18,5 millions d’euros) viendront soutenir les start-up de Londres. Ces mesures pour « talents exceptionnels » doivent permettre à la Grande-Bretagne de se positionner comme « le meilleur endroit au monde pour lancer et développer une entreprise ».

Londres, la ville aux 88 000 entreprises du numérique

Ces nouvelles actions du gouvernement britannique interviennent à l’heure où la Tech City célèbre son 3eme anniversaire. Selon le rapport annuel du cluster high-tech, le nombre de jeunes pousses actives dans la capitale anglaise a progressé de 76% entre 2009 et 2012, passant de 49 969 à 88 125… De quoi faire pâlir d’envie Paris et ses… 3 000 start-up !

À Londres, près d’un tiers de la croissance de l’emploi est lié au numérique, avec environ 582 000 personnes actives dans les technologies de pointe dans la capitale anglaise. Enfin, les principales entreprises du numérique se sont installées dans le quartier high-tech de l’Est londonien ces trois dernières années. Récemment Rekoo, développeur chinois de jeux, et Box, start-up américaine du Cloud, ont rejoint Facebook, Google, Twitter, Amazon, Cisco, Intel, Microsoft, FourSquare et Pinterest, tous présents dans la Tech City.

[MàJ 12.12.2013 :  les 88 125 entreprises du numérique qu’abrite la Tech CIty ne sont pas toutes des start-up, loin de là.  UHY Hacker Young a estimé leur nombre à plus de 15 000 sur douze mois clos le 31 mars 2013.]


Voir aussi

Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur