Un ARM bicœur à 2 GHz pour concurrencer l’Atom d’Intel

Cloud

ARM vient chasser sur les terres d’Intel avec un nouveau processeur bicœur, dont la fréquence de fonctionnement pourra atteindre les 2 GHz.

Avec son nouveau Cortex-A9 MPCore, le concepteur de processeurs ARM vise directement les puces x86 de bas de gamme, tel l’Intel Atom. Ce composant bicœur fonctionnera à une fréquence pouvant dépasser les 2 GHz et pourra être doté d’un maximum de 8 Mo de mémoire cache.

Le tout sera gravé en 40 nm. ARM précise que la consommation s’établit à 250 mW par cœur à 800 MHz. Valeur à multiplier par deux et à laquelle il faudra ajouter la consommation de la mémoire cache. Quoi qu’il en soit, ce nouveau composant devrait proposer une consommation largement inférieure à celle des Intel Atom. Selon ARM, la version ‘performance’ cadencée à 2 GHz fournirait une puissance deux fois et demie supérieure à celle de l’Atom N270.

Cette annonce n’a rien de particulièrement extraordinaire d’un point de vue technologique. À finesse de gravure et nombre de transistors égaux, tous les processeurs atteignent des fréquences de fonctionnement placées dans un mouchoir de poche. En fait, tout dépend du mode de placement des transistors. Avec le LP (Low Power), la consommation est faible, mais la montée en fréquence reste limitée. En adoptant le mode G (General Purpose), la fréquence peut monter, mais gare à la consommation électrique.

ARM s’était jusqu’alors cantonné au mode LP. Ce revirement stratégique montre que la firme est prête à en découdre avec Intel, en proposant des fréquences de fonctionnement identiques, voire supérieures, à celles de l’Atom. Ceci ne pourra que faire plaisir aux plus anciens d’entre nous qui se souviennent (peut-être) que les processeurs ARM ont commencé leur carrière au sein de stations de travail aux performances alors sans égales.

Il ne reste plus à espérer que les industriels adoptent rapidement ce nouveau cœur. Attention toutefois, car cette architecture n’est pas compatible avec les versions classiques de Windows (mais elle l’est avec Linux ou Windows CE).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur