Vol suspendu pour Google après l’acquisition d’ITA

Régulations

Le ministère américain de la Justice craint que, suite à l’acquisition d’ITA Software, Google n’en profite pour évincer ses concurrent sur la recherche de vols aériens.

C’est à peine surprenant : le rachat d’ITA Software par Google intrigue le département anti-trust du ministère américain de la Justice (DoJ). Selon le Wall Street Journal, les autorités américaines en charge de la régulation des activités économiques aurait ouvert une enquête à la suite de cette acquisition par le groupe Internet.

En juillet, Google avait annoncé le rachat de d’ITA Software pour 700 millions de dollars. La société visée dispose d’une place centrale sur le marché des bases de données sur le transport aérien et le tourisme (GDS). Les autorités en charge de la concurrence voudraient s’assurer que Google continuera de donner l’accès aux services d’ITA à des sociétés tierces, une fois le rachat bouclé.

Autre risque mis en avant : Google pourrait favoriser l’exploitation de la base de données ITA sur son propre moteur, aux dépens de ses concurrents comme Microsoft-Bing par exemple.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur