Les wearable devices sauveront-ils HTC ?

M2MMobilitéPoste de travailSmartphones

Alors que HTC continue de perdre du terrain sur le marché du smartphone, le constructeur taïwanais évoque son entrée sur le marché des smartwatch et autres wearable devices.

Smartwatch et wearable devices viendront-il à la rescousse de HTC en 2014 ? C’est ce que laisse entendre le constructeur. Dans une interview donnée à Bloomberg, Cher Wang, présidente et cofondatrice du constructeur taïwanais, a déclaré que son entreprise commercialiserait un dispositif portable « intelligent » pour la fin de l’année.

« Nous regardons depuis de nombreuses années les smartwatch et ‘wearables’, mais nous pensons que nous devons vraiment résoudre les problèmes de batterie et de lumière des écrans LCD, a précisé la dirigeante. Ce sont des problèmes qui touchent le client au premier plan. »

Premières pertes

HTC devra aussi résoudre les problèmes de pertes de parts de marché dans les smartphones. Celles-ci ont chuté de 53% l’année dernière. Alors que le One, smartphone phare haut de gamme de 2013, a été salué pour ses qualités, les ventes du terminal n’ont pas suffi à inverser la dégringolade de HTC sur le marché des smartphones. Le constructeur a vu ses ventes s’effriter de 30% au profit de LG, Lenovo, Huawei et ZTE, notamment. De fait, HTC est désormais aux abonnés absents du Top 5 des analystes.

Ses résultats en pâtissent pour la troisième année consécutive. Avec un chiffre d’affaires de 6,7 milliards de dollars, l’entreprise a affiché la première perte de son histoire (au troisième trimestre).

Nouvelle stratégie marketing

Un sombre résultat que HTC entend inverser en 2014. Aux nouveaux smartphones, plutôt milieu de gamme et économiquement accessibles, que le constructeur présentera peut-être au Mobile World Congress de Barcelone (MWC2014) s’ajoutera une nouvelle stratégie marketing. « Pour dire la vérité, nous n’avions jamais pensé que le marketing était important, ce qui n’est pas très judicieux », a reconnu Cher Wang qui ne s’est pas néanmoins pas étendue sur la question budgétaire.

« Nous sommes confiants et optimistes pour 2014 en regard de 2013 », a conclu Chang Chialin, directeur financier et responsable des ventes mondiales de HTC. Il devra néanmoins compter avec les ambitions de Lenovo, notamment, qui vient de donner un coup de fouet à ses perspectives internationales avec le récent rachat de Motorola.


Lire également

Plus d’un milliard de smartphones vendus en 2013


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur