ZTE vise les 60 millions de smartphones en 2014

Poste de travailSmartphones
ZTE au MWC2013

Après Huawei, c’est ZTE qui fait part de ses ambitions sur le marché mondial des smartphones. Le second constructeur chinois cible une hausse de 50% de ses ventes.

Les constructeurs chinois ne cachent plus leurs ambitions sur le marché des smartphones. Par la voix de son vice président Zhang Renjun, ZTE a confié à Reuters que l’entreprise entend commercialiser plus de 60 millions de terminaux en 2014.

50% de hausse

Un volume qui représenterait une hausse de 50% par rapport aux 40 millions d’unités environ qu’a dû vendre le constructeur en 2013. ZTE entend s’appuyer sur cette tendance qui, si elle se confirme au cours des prochaines années, lui permettra de viser la troisième place du podium mondial en 2016. Le premier resterait évidemment le Coréen Samsung, actuel numéro 1, probablement suivi d’Apple. ZTE devra donc jouer du coude avec son compatriote  Huawei qui a en effet annoncé viser les 80 millions de smartphones pour 2014. Partant de plus haut avec 52 millions d’unités estimées en 2013, les ambitions de progression de Huawei dépassent à peine celles de ZTE, avec 53% de hausse espérée.

Pour y parvenir, les deux constructeurs entendent continuer à s’appuyer plus que jamais sur leurs marques propres plus que sur leur offre en marque blanche. Aujourd’hui, 95% des smartphones Huawei sont estampillés de la marque du constructeur, contre 80% en 2012. Des marques tirées par des modèles haut de gamme des deux entreprises.

Smartphones haut de gamme

A l’occasion du CES 2014 de Las Vegas, ZTE a présenté le Grand S II, un smartphone Android de 5,5 pouces en full HD doté de la crème des processeurs du moment, le Snapdragon 800 de Qualcomm. De son côté, Huawei impressionnait avec son Ascend Mate2 4G, un Android de 6,1 pouces HD de moins d’1 cm d’épaisseur et doté d’une batterie qui offrirait deux jours d’autonomie.

Récemment, ZTE a annoncé une réorganisation de ses équipes pour répondre de manière optimale au marché de la 4G en plein essor. Une réorganisation qui a abouti à rendre indépendante la division terminaux mobiles. Celle-ci sera dirigée par Zeng Xuezhong, jusqu’alors en charge des opérations du constructeur en Chine.


Voir aussi
Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur