ZTE se réorganise pour mieux attaquer le marché de la 4G

4GRéseaux

ZTE entend concentrer ses activités autour de trois grandes divisions pour profiter de l’essor de la 4G. Et rend autonomes ses terminaux mobiles.

ZTE commence l’année 2014 par une réorganisation de ses équipes. Objectifs pour l’équipementier chinois : se reconcentrer sur les activités stratégiques et développer les opportunités de croissance au sein de chaque division.

L’entreprise se développera ainsi en 2014 autour de trois divisions principales : les réseaux d’opérateurs, notamment portés par la 4G, les équipements mobiles, et les solutions entreprises et collectivités. Un segment qui sera dirigé par Pang Shengqing. Par ailleurs vice-président de ZTE, il devra répondre à la demande du marché en matière de Cloud computing, Big Data, Internet des objets et autres solutions pour smart cities.

Terminaux mobiles, une division indépendante

ZTE appuiera également ses développements sur les secteurs émergents que sont les systèmes IT publics métropolitains, les nouvelles technologies dans le secteur de l’énergie et l’Internet mobile. Une réorganisation qui vise à consolider les aménagements appliqués en 2013 pour renverser les pertes de 2012.

En revanche, la division terminaux mobiles va devenir une unité indépendance de ZTE. Elle sera dirigée par Zeng Xuezhong, jusqu’alors en charge des opérations du constructeur en Chine. Une indépendance qui vise à accélérer la présence de l’entreprise sur le marché des smartphones. ZTE vise le Top 3 d’ici 2016.

L’ancien directeur de la branche terminaux He Shiyou reste directeur de ZTE Corporation. Le groupe reste présidé par son fondateur (en 1985) Hou Weigui et dirigé par Shi Lirong (en poste depuis 2010).

Un leader de la 4G

« La société se réjouit des opportunités qui s’offrent à elle en 2014 dans le domaine de l’entreprise et des équipements mobiles, commente Hou Weigui. Les changements apportés à l’organisation renforceront justement notre potentiel dans ces domaines. »

ZTE entend devenir l’un des principaux acteurs du marché de la 4G, tant dans les équipements que dans les terminaux ou dans les semi-conducteurs (lire ZTE pressenti pour concevoir son propre SoC mobile). Un ensemble d’activités qui place l’entreprise en concurrence directe avec son comptatriote Huawei.


Lire également
Antoine Jia, ZTE : « On se prépare pour le prochain train de la 4G »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur