AIOps : quelles opérations IT sont optimisées ?

LogicielsProjets
cloud-securite-data

L’adoption de l’intelligence artificielle pour les opérations informatiques (AIOps) progresse au sein de grands groupes. Quels sont leurs choix ?

L’hyperautomatisation et l’approche AIOps des opérations informatiques font partie des grandes tendances technologiques promues par les cabinets d’études de marché.

Qu’en est-il des choix de directions des systèmes d’information (DSI) de grandes entreprises en Europe ?

Le fournisseur Digitate et le réseau d’influence Corporate Leaders ont agrégé dans un rapport des données tierces (Deloitte, EY, Forrester, Gartner, IDC, KPMG…).

Selon les résultats mis en exergue, les priorités d’usage de l’AIops sont les suivantes :

1. Supprimer des process manuels routiniers (pour 91% des répondants)
2. Améliorer l’agilité et la fiabilité opérationnelles de l’IT (82%)
3. Disposer d’analyses prédictives des opérations informatiques (73%)
4. Résoudre les problèmes opérationnels plus rapidement (73%)
5. Réduire les coûts associés aux opérations IT (64%)

Améliorer l’expérience client/utilisateur (64% également) est un autre enjeu clé.

Cas d’usage

NXP, l’une des firmes interrogées, dit avoir investi l’approche AIOps à partir de mars 2019. Depuis, le fabricant de semiconducteurs basé aux Pays-Bas indique expérimenter de nombreux cas d’usage. Certains ont été pensés et développés en interne, d’autres émanent de fournisseurs tiers.

« Nos applications de gestion des infrastructures couvrent, entre autres, la planification des tâches, SAP, les entrepôts de données et la gestion du cycle de vie des projets », a déclaré Marion Fokkinga, Technology Advancement Manager chez NXP.

Les fournisseurs de solutions, de leur côté, cherchent à renforcer les capacités de gestion IT des organisations pour soutenir la performance commerciale.

(crédit photo © Shutterstock)

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT