Firefox OS : Commercialisation imminente des premiers smartphones

Poste de travailSmartphones
Mozilla-Firefox OS-OS mobile-ZTE Open

La commercialisation de l’offre Firefox OS démarre. Deux terminaux fabriqués par ZTE et Alcatel One Touch, seront distribués par Telefónica et Deutsche Telekom. La France est absente.

Mozilla annonce la livraison imminente des premiers téléphones sous Firefox OS : les Alcatel One Touch Fire et ZTE Open. Ils seront distribués par Deutsche Telekom et Telefónica « dans plusieurs régions », précise l’éditeur du nouvel OS mobile, sans plus de détails.

L’Espagne devrait être la première servie. Dès demain, mardi 2 juillet, Telefónica commercialisera le ZTE Open pour 69 euros. Devraient suivre le Brésil, le Venezuela, la Pologne, la Hongrie et le Monténégro pour les premiers marchés livrés. Puis la Colombie, le Mexique, la Serbie. L’Europe centrale et de l’Est sera couverte par Telenor dans le courant de l’année. Firefox OS pourrait atteindre les États-Unis en 2014.

Une stratégie ambitieuse, donc. Pour l’heure, aucune visibilité sur le marché français, faute d’opérateur local partenaire de Mozilla notamment. Un paradoxe dommageable alors que l’interface de Firefox OS est en grande partir développée à Paris.

Un OS ouvert

Rappelons que, entièrement ouvert, Firefox OS est construit autour des technologies du web, HTML5, JavaScript, à partir d’un noyau Linux et du moteur de rendu maison Gecko.

La plate-forme n’en offre pas moins l’ensemble des fonctionnalités indispensables à un téléphone mobile, notamment les SMS, e-mail, lecteur de musique et captures d’images et vidéo en plus d’applications emblématiques : Facebook, Twitter ou les très complets services de cartographie et calcul d’itinéraires HERE de Nokia, des jeux EA, AccuWeather, etc. Le tout et bien plus disponible depuis le Firefox Marketplace. Bref, sur le papier, il n’a rien à envier aux ténors du marché.

Firefox OS espère également se distinguer de l’offre courante par un système de recherche adaptative d’applications qui permet de tester ces dernières avant de les installer sur le terminal. Un moyen, également, de personnaliser dynamiquement son appareil. Inédit.

Alternative aux environnements propriétaires

En entrant sur le marché du mobile, Mozilla entend poursuivre sa mission d’offrir un système libre, respectueux des standards, et une alternative aux solutions du moment pour ne pas laisser les utilisateurs s’enfermer dans des systèmes propriétaires. « Le lancement de Firefox OS est un événement de taille pour le Web. Il marque l’arrivée des tout premiers smartphones exclusivement basés sur des technologies Web, et le début probable d’une nouvelle vague d’innovations Internet », se réjouit Jay Sullivan, directeur d’exploitation chez Mozilla.

Les partenaires constructeurs et opérateurs (une vingtaine au total dont, récemment, le géant Foxconn) y voient, eux, un moyen de ne pas se lier trop dangereusement à un seul environnement, Android pour ne pas le nommer, alors qu’Apple contrôle la chaîne d’un bout à l’autre et que Microsoft prend le même chemin avec Nokia qui vend l’essentiel des terminaux Windows Phone du marché.

Firefox OS apparaît aussi comme une solution crédible pour attaquer les marchés émergents d’une offre « Internet phone » complète. Selon le cabinet Kleiner Perkins Caufield & Byers, cité par Mozilla, seuls 21 % des abonnés mobiles dans le monde disposent d’un smartphone. Une moyenne quand on sait que le taux dépasse les 50% dans les pays occidentaux (ce qui ne signifie pas que tous les abonnés équipés se servent des fonctions Internet).

L’attrait des développeurs

« Cette première distribution de Firefox OS par Mozilla et ses partenaires a toutes les chances d’incarner [une plate-forme particulièrement robuste, évolutive et ouverte] aux yeux des opérateurs, équipementiers et développeurs les plus influents, note John Jackson, directeur de recherche adjoint chez IDC. L’une de nos récentes études a démontré que les développeurs étaient plus attirés par Firefox OS que par Tizen, Blackberry ou encore Kindle Fire, même si aucun produit n’a encore été commercialisé. » Vérification au cours des prochains mois.


Présentation de Firefox OS en vidéo


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur