Les smartphones s’emparent du marché mobile en 2013

Poste de travailSmartphones
téléphones mobiles smartphones (crédit photo © Rido - Fotolia.com)

En 2012, le marché mobile a reculé de 1,7%. Mais il devrait repartir à la hausse en 2013 grâce à l’engouement pour les smartphones qui vont s’imposer.

Pour la première fois depuis 2009, le marché mondial des ventes de terminaux mobiles a décliné en 2012. Près de 1,75 milliard de téléphones ont été vendus au cours de l’année contre plus de 1,77 milliard en 2011. Soit un recul annuel de 1,7%, souligne le Gartner.

Un déclin essentiellement provoqué par le recul des ventes de téléphones basiques au profit des smartphones. Au quatrième trimestre 2012, ces derniers ont bénéficié d’une croissance annuelle de plus de 38% pour plus de 207 millions d’unités distribuées. À l’inverse, avec 264,4 millions sur la même période, les « feature phones » reculent de 19,3%.

1 milliard de smartphones en 2013

Une tendance qui va s’accentuer en 2013, selon le cabinet d’études. Avec 1 milliard d’unités attendues, les smartphones devraient constituer la majorité du marché l’année prochaine pour un volume global attendu de 1,9 milliard de téléphones.

La tête du classement mondial n’a pas évolué depuis 2011. On y retrouve, dans l’ordre, Samsung, Nokia et Apple avec 384,6, 334 et 130 millions de terminaux respectivement vendus. Soit 22%, 19% et 7,5% du marché. Mais si Nokia conserve sa deuxième place, ses ventes continuent à chuter (422 millions en 2011) malgré le bon démarrage des Lumia sous Windows Phone 8. Tout comme celles de LG (de 86 millions à 58) BlackBerry/RIM (de 51 à 34), Motorola (40 à 34) et HTC (43 à 32). De leurs côtés, ZTE, Huawei et TCL (Alcatel One Touch) progressent et possèdent désormais 3,9%, 2,7% et 2,1% du marché respectivement.

La force des marques

« Aucun constructeur ne peut prétendre à la troisième place dans les ventes mondiales de smartphones, commente Anshul Gupta, analyste principal au Gartner. Le succès d’Apple et de Samsung est basé sur la force de leurs marques autant que sur leurs produits. Leurs concurrents directs, y compris ceux qui proposent produits comparables, peinent à atteindre le même niveau d’appréciation de leur marque auprès des consommateurs, qui, dans un environnement économique difficile, optent pour des produits moins chers plus que liés à la marque. » D’où les succès des constructeurs chinois et des Alcatel One Touch.

La tendance est particulièrement sensible en fin d’année. Huawei s’est ainsi classé 3e vendeur de smartphones au quatrième trimestre avec plus de 27 millions de terminaux vendus (+74%). Fort des nouveaux Ascend D2 et Mate présentés lors du CES 2013, le constructeur pourrait asseoir sa marque cette année et prétendre à une place sur le podium.

70% pour Andoid

Un marché du smartphone détenu à 69,7% par Android en matière de plate-forme en fin d’année. Soit une progression notable annuelle de près de 88%.

Sans surprise, iOS conserve la seconde place, mais perd du terrain avec 20,9% contre 23,6% un an plus tôt. BlackBerry tombe de haut (3,5% contre plus de 8% en 2011) ce qui profite partiellement à Windows Phone qui atteint les 3% (contre 1,8% précédemment). En fin de vie, Samsung Bada et Nokia Symbian n’occupent plus respectivement que 1,3 et 1,2% des parts de marché.

Si 2013 va se concentrer sur l’offre smartphone, celle-ci verra également l’arrivée de nouveaux acteurs. Les offres Firefox OS, Ubuntu Mobile et Samsung Tizen devraient émerger en cours d’année même s’ils n’adresseront que des marchés de niche. Dans un premier temps.

Crédit photo © Rido – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur