Google Now chercherait sa voie en entreprise avec HP

DSIMobilitéPoste de travail

Google et HP négocieraient un nouvel accord de partenariat autour d’Android. L’assistant personnel intelligent Google Now serait décliné en une version professionnelle.

À l’heure où Apple se rapproche d’IBM, Google et HP, déjà partenaires dans les PC portables sous Chrome OS, réfléchiraient à un nouvel accord autour d’Android, d’après des sources proches du dossier interrogées par TheInformation.com (accès payant).

Gagner des parts de marché dans le B2B

L’assistant personnel Google Now, qui s’appuie sur le traitement du langage naturel et la synthèse vocale, serait décliné en une version professionnelle. Le but : faciliter la recherche d’informations internes à l’organisation (données financières, inventaire des stocks…) depuis un smartphone ou une tablette sous Android. À l’heure actuelle, Google n’offre pas une telle intégration avec les bases de données et applications d’entreprise, mais y travaille.

Un autre volet des discussions concernerait la production d’une tablette Nexus sécurisée par chiffrement matériel et dotée de fonctionnalités orientées business. HP s’occuperait du hardware et de la gestion d’applications mobiles d’entreprise, Google de la plateforme logicielle. Mais les pourparlers n’ont pas abouti lorsque le cofondateur d’Android, Andy Rubin, pilotait le développement de l’OS mobile chez Google. Et son successeur, Sundar Pichai, vice-président de Google également chargé de Chrome et Google Apps, resterait à convaincre.

Dans l’ombre de l’accord Apple – IBM

HP et Google discutent depuis plus d’un an d’une stratégie B2B pour Android. Hewlett-Packard se serait également entretenu avec Apple au sujet d’une potentielle version « entreprise » de Siri, l’assistant vocal des terminaux mobiles sous iOS. L’accord de partenariat conclu le mois dernier entre son rival IBM et la firme de Cupertino, a mis un terme au projet… Apple désormais positionné pour faire de sa plateforme mobile une référence du BYOD, Google doit s’activer pour ne pas se laisser distancer. Mais un partenariat avec HP, qui a connu des déboires dans le marché mobile (en témoigne la déroute de WebOS), est jugé très risqué par certains.


Lire aussi

Les prochains iPad en production seront-ils équipés d’apps IBM ?

HP veut imposer ses Chromebox en entreprise


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur