HP Discover : Stockage, sécurité, backup et dedup

CloudSécurité
HP Discover 2012

La stratégie de stockage Converged d’HP se traduit par une architecture de stockage et une architecture de protection des données. Cette dernière profite d’un flot d’annonces sratégiques, sur la déduplication, la sauvegarde, et la gestion de cette dernière… dans le cloud par exemple.

En direct de Las Vegas – « La future bataille portera sur la protection de l’information », a déclaré Dave Donatelli, le président de la division Enterprise de HP. HP Discover 2012 a donné l’occasion au constructeur de joindre les actes à la parole avec des annonces stratégiques qui viennent renforcer son offre de convergence.

Dave Donatelli et David Scott
Dave Donatelli et David Scott

L’architecture de protection des données vient donc logiquement renforcer l’offre stockage de HP. C’est à David Scott, vice-président senior et directeur général de la division HP Storage, qu’est revenue la mission de présenter les nouveautés en la matière. Deux axes ont été privilégiés : la sauvegarde (backup) et la déduplication (dedup). Dans les deux cas, les solutions proposées tirent parti des technologies matérielles de convergence de la firme, qui leur permettent d’afficher des performances parfois étonnantes.

HP StoreOnce Deduplication 2.0

HP met tout d’abord l’emphase sur la déduplication, source de performances, car elle réduit les volumes de données, tant stockées que dans les flux d’informations. Mais pour David Scott, le moment est venu de quitter la version 1.0 de la dedup (imprimée par les start-ups à l’origine de cette technologie de repérage et d’évitement des doublons, mais qui nécessite de s’appliquer non pas à la source de la donnée, mais sur un serveur sur lequel la solution est chargée, ce qui impose latence et bande passante) pour la version 2.0, bien évidemment développée par HP avec la déduplication fédérée.

Deduplication 2.0 assure la déduplication à la source, sur le serveur là où la donnée est créée, ce qui ne nécessite plus de matériel dédié à la dédup. Le principe de la dedup fédérée est de disposer d’un moteur de déduplication accessible à partir d’un point unique, ce qui en simplifie la gestion, mais qui s’exécute sur les serveurs à la base du stockage. « Pour la flexibilité, la dedup s’exécute sur le serveur, décrit David Scott. La dedup est là où est la donnée, pas où est la solution de déduplication. »

HP StoreOnce B6200 Backup System

La famille StoreOnce se dote d’une appliance de backup et de déduplication en architecture scale-out qui débute avec une capacité de 48 To sur un cluster de deux nœuds – afin de limiter l’impact éventuel d’une panne – et qui peut être porté jusqu’à 768 To (35 et 512 To utilisables). Certaines pannes peuvent être détectées et réparées automatiquement. Le redémarrage avec la configuration des tâches de sauvegarde s’effectue également sans intervention des administrateurs.

Famille StoreOnce

C’est sur le terrain des performances que StoreOnce B6200 surprend : selon HP et face à la dernière version d’EMC Data Domain avec Boost, l’appliance affiche une capacité native de sauvegarde comme de restauration de 40 To/h, et associée à StoreOnce Catalyst (l’accélérateur de dedup équivalent de Boost) de 100 To/h en backup. Résultat, la sauvegarde serait 3 fois plus rapide et la restauration 5 fois plus rapide que son principal concurrent !

HP Autonomy IDOL10

Plateforme de gestion des sauvegardes de nouvelle génération, IDOL10 (Intelligent Data Operating Layer) permet des sauvegardes plus ciblées et l’indexation des données. Pour le Big Data, HP a également annoncé IDOL10 for Hadoop.

HP Data Protector 7

La solution automatisée de sauvegarde cryptée critique et multisites HP DP 7 – qui continue de couvrir les environnements Windows, Linux et Unix – basée sur Autonomy IDOL et sur le concept du contrôle centralisé Cell Manager, apporte la sauvegarde des fichiers non structurés (avec la compréhension des contextes non structurés, emails, images, audio, vidéo…) ainsi que des environnements virtualisés, VMware, Hyper-V, XenServer et HP Integrity.

La nouvelle version offre une plus grande intégration aux stratégies de compliance de l’entreprise, notamment via eDiscovery ; la restauration quasi immédiate avec une forte granularité pour les données Microsoft SharePoint et Exchange, ainsi que VMware ; l’intégration à StoreOnce B6200 ; et une sauvegarde cloud jusqu’à 50 To via le cloud privé Autonomy et le support par IDOL des données non structurées.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur